5 nœuds essentiels à apprendre et appliquer en condition de survie

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Que ce soit pour sortir un blessé d’une zone de danger, 

Attacher un objet à ton sac à dos,

Créer un abri de fortune

Ou se sécuriser lors d’une randonnée en montagne

Savoir réaliser des nœuds est indispensable en survie.

Si ton expérience dans l’art de nouer des nœuds s’est limitée jusqu’à présent à attacher des lacets et des nœuds occasionnels, les nœuds utilisés en survie peuvent sembler un défi difficile, voire impossible à réaliser. 

Mais s’il existe autant de nœuds adaptés qu’il y a de situations, tu peux malgré tout très bien te débrouiller pour la plupart des applications en situation de survie : il suffit d’apprendre ceux de base. 

nœud essentiel utile en survie
Savoir réaliser un nœud correctement pour éviter tout danger

En condition de survie, les nœuds ne s’improvisent pas : à chaque situation correspond un nœud.

S’il est mal réalisé ou mal adapté, tu cours un vrai danger.

Par exemple, si tu réalises un nœud auto serrant (ou nœud coulant) pour sortir un blessé d’un ravin, tu vas comprimer sa cage thoracique et lui couper la respiration et la circulation du sang.

C’est le meilleur moyen d’aggraver son cas….

Alors qu’un nœud de chaise aurait parfaitement fait l’affaire.

Les 5 nœuds marins indispensables à connaître en survie

Je n’aime pas les longues listes.

S’il y a trop de choses à apprendre d’un coup, on ne se rappelle de rien quelques jours plus tard.

Voici donc les 5 nœuds qui te seront plus qu’utiles en survie.

J’ai utilisé un schéma pour illustrer chaque nœud, ce sera plus simple à comprendre que des explications écrites.

  1. Le nœud de chaise, une boucle non coulissante

C’est un nœud marin qui a la particularité de créer une boucle qui ne se serre pas, même soumise à une forte pression. Il a aussi l’avantage d’être facile à défaire.

Il est particulièrement utile pour s’attacher de manière temporaire à un support et être retiré rapidement.

Ou pour évacuer un blessé d’une zone de danger sans risquer de le comprimer avec un nœud coulissant.

Noeud chaise corde survie

  1. Le noeud plat, pour réunir deux cordages

Une corde cassée, deux cordes trop courtes… c’est toujours utile de savoir réunir deux cordages.

Pour ça, je te conseille le noeud plat, l’option la plus simple et la plus solide.

Attention, ce nœud ne convient pas pour des cordages soumis à une grosse pression et il ne fonctionne correctement qu’avec deux cordages du même diamètre.

Pour des opérations de sauvetage, regarde du côté des nœuds de tisserand ou de pêcheur, plus techniques mais résistants à la pression.

Noeud plat corde survie

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA MEILLEURE TECHNIQUE LOW-TECH

POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD

TECHNIQUE POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD
Chauffe toi gratuitement en utilisant seulement 2 boîtes de conserve !

Découvre ce tutoriel simple et accessible à tous.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

  1. Le noeud de cabestan, rapide à faire et à défaire

C’est un nœud extrêmement basique est très pratique pour attacher rapidement et solidement une corde à un support.

Il a l’avantage de pouvoir être réalisé d’une seule main et d’être facile à défaire.

Noeud cabestan corde survie

  1. Le noeud de huit double, pour attacher un mousqueton

C’est le nœud qui est utilisé pour s’attacher en escalade, il est simple à réaliser et à vérifier.

Il a également le grand avantage de pouvoir être réalisé en milieu de corde.

Noeud double huit corde survie

  1. Le noeud de lovage, pour ranger proprement tes cordes

Pour qu’elles soient faciles à utiliser et qu’elles prennent le moins de place possible, tes cordes doivent être rangées correctement.

Une fois bien lovées, tu pourras les déplier et les réutiliser en un temps record.

Pour qu’elles soient faciles à utiliser et qu’elles prennent le moins de place possible, tes cordes doivent être rangées correctement.

Une fois bien lovées, tu pourras les déplier et les réutiliser en un temps record.

Noeud lovage corde survie

Sur quelle corde s’entraîner au nouage de survie ?

Plus la corde est grosse, plus le nœud est facile à réaliser.

Commence avec une corde d’escalade, tu peux l’acheter au mètre en magasin spécialisé.

Puis une fois que tu maîtrises les nœuds sur une corde d’escalade, tu peux passer à la paracorde.

 

Entraîne-toi jusqu’à pouvoir réaliser ces nœuds marins les yeux fermés !

Tu ne sais pas dans quelles conditions tu auras besoin de réaliser ces nœuds essentiels.

Faire un nœud dans son canapé ou en pleine nuit dans la neige avec les doigts engourdis n’a rien à voir !

Pour être paré à toute éventualité, tu devras les connaître par cœur.

Leur réalisation doit devenir un réflexe.

 

Quels autres nœuds de survie apprendre ensuite ?

Une fois que tu maîtrises les nœuds de base, apprends des nœuds plus complexes et adaptés à ton environnement.

Par exemple, j’habite en montagne et je pratique l’alpinisme. 

Alors j’ai appris à réaliser un système de nœuds et de mousquetons pour sortir quelqu’un d’une crevasse.

 

C’est en nouant qu’on devient expert en noeuds de survie

Comme pour tout, maîtriser un nœud demande de la pratique.

Le temps que tu y consacreras peut être extrêmement rentable sur le terrain, et un jour, tu auras peut-être vraiment besoin d’un de ces nœuds marins. 

Prends soin d’apprendre les différentes séquences de nouage et la structure exacte de ces nœuds, car même une variation apparemment minime peut complètement miner leur résultat et l’effet recherché, voire leur sécurité..

 

Tu as des questions sur les nœuds ? 

Pose-les dans les commentaires !

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 
S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
drag
drag
1 mois il y a

Bonjour Antoine, pourrait-on avoir les détails de ton système de nœuds et de mousquetons pour sortir quelqu’un d’une crevasse. Merci d’avance. DH

Cédric
Cédric
11 mois il y a

Bonjour à tous,
Le noeud du Prussik est très simple à apprendre et permet de descendre en rappel ou monter sur une corde en cas d’urgence. Bravo pour cet article, salutations à vous tous

Fab
Fab
1 année il y a

Pour le noeud de chaise, il est important d’apprendre à le faire dans les deux sens: 1/ de la façon que tu indiques pour une amarre ou sécuriser un blessé. 2/ à l’envers pour se sécuriser sois même avant de descendre une paroi ou autre. Il y a pour cela une méthode enseignée à l’armée qui consiste à se faire le noeud de chaise autour de la taille sans jamais lacher l’extrémité de la corde.

ORY
ORY
1 année il y a
Reply to  Fab

Bonjour Antoine.
Désolé je ne suis pas au bon endroit mais comme tu ne me réponds pas sur Facebook je ne sais pas comment te joindre.
Je t’ai envoyer depuis une dizaine de jours 11 euros via Paypal pour le guide, tu m’a bien envoyé le liens vers Telegram mais pas le PDF du guide. Tu peux penser à moi?

Léo LAVAREC
Léo LAVAREC
1 année il y a
Reply to  Fab

Le noeud inuit est aussi super pour tendre une faîtière pour un abri ou autre
Il permet de le faire même avec des gants (et je l’ai vérifié même si c’est plus compliqué c’est possible)
Il peut se défaire rapidement mais le seul problème que je vois c’est qu’il faut une branchette à mettre dans la boucle pour le sécuriser

Vincent Duvernet
1 année il y a

bonjour,
j’ai du mal à voir sur le noeud de lovage, entre l’étape 2 et 3, le dernier dessin ne semble pas cohérent avec le mouvement :/

comme noeud, il manque celui de tension très utile pour son tarp si l’on ne peut/veut pas utiliser, les embouts de tension du tarp de D4.

charles herreman
charles herreman
1 année il y a

le noeud plat n’est pas très sur, et comme il est dit dans l’article, à la tension il devient difficile à défaire et demande deux bouts de même section. Il est plus sur d’utiliser le noeud d’ajut ou d’ajout qui est un dérivé du noeud de chaise, plus résistant que le noeud plat, facile à défaire et peut utiliser deux sections différentes

saulet
1 année il y a

Bonjour, quel noeud pour relier 2 extrémités de sangles plates d’ 1.5cm de large ? Merci

hubert
hubert
1 année il y a
Reply to  saulet

le noeud de sangle. Sur la première extrémité, tu fais un nœud normal en faisant attention a ce que la sangle reste « à plat », et avec l’autre extrémité, tu la fait rentrer dans le noeud existant en le suivant à l’envers , c’est a dire que tu va suivre le noeud à l’envers. Suis ce lien, une demo est mieux qu’une explication: https://www.youtube.com/watch?v=I5LoxcjiIR4

Grégory PUDDINU
Grégory PUDDINU
1 année il y a

Noeud de.8 et de lovage sont les mêmes

LongueAttente
LongueAttente
1 année il y a

Par contre, sur le site, c’est le dessin du nœud de lovage qui est incorrect, mais OK sur l’email 😉

Pour moi, il manque le nœud en 8 simple qui n’a pas le même usage. Il reste idéal pour bloquer un cordage après passage dans un trou proche du diamètre du cordage.

Perso, pour le nœud de Cabestan, j’ai appris, puis expérimenté que 2 boucles sont plus sures…
Sinon, effectivement ces quelques nœuds sont largement suffisants.

Salutations à toutes et à tous

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin