7 conseils pour trouver et acheter sa Base Autonome Durable (BAD)

J’ai reçu de nombreux emails et commentaires suite à mes derniers articles sur les Bases Autonomes Durables.

La plupart veulent savoir comment j’ai trouvé la mienne et avoir des conseils pour trouver la leur et enfin vivre en autonomie complète.

Chercher une BAD… c’est une galère.

J’ai mis 2 ans à trouver la mienne (tous les terrains ne s’y prêtent pas et le budget est une contrainte majeure).

Mais pas question de miser au hasard pour ta future Base Autonome Durable !

Base autonome durable

Voici les 7 astuces que je peux te donner.

 

1 – Définis précisément ta zone de recherche pour ta future Base Autonome Durable

Ta BAD doit être ta résidence principale comme je l’explique dans cet article.

À moins d’avoir la chance d’être en télétravail ou de pouvoir changer d’emploi facilement, tu ne peux pas chercher n’importe où.

 

=> Je travaille en ville, ma compagne aussi, on s’est fixé 50 mn de voiture maximum. 

 

2 – Prévois un budget raisonnable pour acheter le terrain et la maison de ta BAD

 Ne te ruine pas pour l’acheter, ce serait un comble de te faire expulser de ta Base Autonome Durable en pleine crise économique parce que tu as perdu ton travail… 

Tu dois pouvoir payer ton crédit, même en cas de graves difficultés financières.

Pense aussi aux travaux que tu vas devoir faire pour gagner en autonomie et vivre en autosuffisance alimentaire et énergétique.

Je te conseille d’avoir 10 % du prix de ta maison en cash.

 

=> J’ai mis suffisamment d’apport pour couvrir les mensualités du crédit, même en cas de chômage et j’ai sécurisé une partie de mon épargne en or pour faire face aux imprévus.

 

3 – Choisis soigneusement le type de bâtiment de ta future vie en autosuffisance complète 

recherche de base autonome durable sur leboncoin

C’est évident, mais une Base Autonome Durable ne peut pas être un appartement.

Ça doit être une maison : 

  • Solide, elle doit pouvoir tenir sur le long terme sans gros travaux.

  • Bien isolée, tu dois pouvoir la chauffer en autonomie l’hiver sans dépenser trop d’énergie.

  • Avec suffisamment de terrain.

Évite les maisons en parpaings ou en briques conçues dans les années 50/70, elles sont généralement vieillissantes et mal isolées.

Je te conseille de privilégier soit les très vieilles maisons, celles de plus de 100 ans, soit les maisons modernes conçues pour être autonomes en énergie.

Généralement, les maisons les mieux adaptées et qui se prêtent idéalement à une reconversion en Base Autonome Durable sont les anciennes fermes.

=> Ma BAD est une très vieille ferme en pierres construite avant 1800.

Rien que le fait qu’elle ait tenu jusqu’ici certifie qu’elle est solide et bien conçue.

Comme les hivers sont très durs en montagne, elle est parfaitement isolée et le système de chauffage au bois est très performant.

 

4 – Tu dois avoir assez de terrain pour acquérir l’autosuffisance alimentaire

Un terrain suffisamment grand est indispensable pour vivre en autonomie alimentaire complète.

Idéalement, tu devrais avoir quelques hectares pour élever des animaux (poules, moutons, lapins…).

Mais c’est rarement possible (surtout en Suisse…) ; pars du principe que le minimum est 1500 m2.

=> Je n’ai que 2000 m2 de terrain, c’est le seul point négatif de ma BAD.

En Suisse, la terre est hors de prix et les rares terrains sont réservés aux agriculteurs.

5 –  Les agents immobiliers sur le terrain peuvent t’aider à trouver ta Base Autonome Durable

Les BAD ne sont pas des biens classiques et les agents immo veulent gagner de l’argent le plus rapidement possible.

C’est fréquent qu’ils refusent les biens atypiques, par peur de perdre leur temps et de ne pas réussir à les vendre. 

Du coup, ces biens ne sont jamais mis en ligne sur leurs sites internet.

Va les voir et donne-leur tes critères de recherche, c’est possible qu’ils se souviennent d’une maison qu’ils avaient refusé de prendre quelques mois auparavant et qui pourrait constituer une Base Autonome Durable digne de ce nom.

=> Quand j’ai acheté ma BAD, l’agent immobilier n’en revenait pas que je voulais en faire ma résidence principale. 

Pour lui ça n’était qu’une vieille résidence secondaire avec beaucoup de travaux. 

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

 

6 – Le piège de l’isolement quand on décide de vivre en totale autonomie 

Ça ne sert à rien de chercher la maison la plus isolée possible pour en faire une Base Autonome Durable.

Au contraire, c’est dangereux.

Entre les promeneurs et les chasseurs, aucune maison n’est inconnue des locaux.

En cas de grave rupture de la normalité, les pilleurs se dirigeront naturellement vers les maisons les plus isolées.

Privilégie les hameaux avec quelques voisins ; en cas de coup dur, vous pourrez vous entraider. 

 

7 – Analyse l’environnement de ton futur lieu de vie en autosuffisance alimentaire et énergétique

Base autonome durable

C’est la partie qui prend le plus de temps. Mais elle est primordiale, ne la néglige pas.

Voici les 3 points que tu dois absolument réunir à l’endroit du terrain de ta Base Autonome Durable :

 

  1. Les ressources en nourriture et énergie

Pour viser l’autonomie alimentaire et énergétique, tu dois avoir à proximité immédiate :

  • Une source d’eau, pour l’eau potable

  • Un terrain cultivable, pour le potager

  • Une forêt, pour le bois de chauffage 

 

  1. Les risques climatiques et technologiques

Ça peut être des risques climatiques, comme les crues, les inondations, les glissements de terrain ou les avalanches. 

Renseigne-toi auprès des communes, des anciens ou dans les archives des journaux, les catastrophes naturelles comme les inondations ont tendance à se répéter.

Ou des risques technologiques, comme des centrales nucléaires, des zones en amont de barrages, les usines seveso ou les zones polluées.

Je te conseille de faire un premier tour sur Géoportail, qui recense les zones à risque.

 

  1. Les risques humains

Ne cherche pas à proximité des zones fortement défavorisées, les premiers troubles sociaux viendront de là.

Dans chaque village, il y a toujours au moins une famille qui ne respecte rien ni personne, elle s’approprie les biens des autres et cause des problèmes dans tout le voisinage…

Renseigne-toi pour ne pas devenir leur voisin, ce sont des emmerdes garanties. 

 

Les biens immobiliers dont personne ne veut constituent souvent une Base Autonome Durable idéale

Une BAD n’est pas une habitation classique.

Certains biens dont personne ne veut seront parfaits pour toi.

Si j’ai pu acheter ma BAD, c’est que personne n’en voulait : 

  • L’accès est difficile, une route de montagne étroite permet d’accéder au village depuis la vallée, puis un chemin difficilement accessible en hiver mène du village à ma BAD.
  • Je ne suis pas relié à l’eau courante, ce seul point a fait baisser le prix de la maison d’au moins 30 %. Mais pour un prévoyant, ce n’est pas un problème : j’ai une immense citerne, des cuves supplémentaires et un système de filtration performant.


Si ma maison était en plaine quelques kilomètres plus bas et reliée à l’eau potable, elle vaudrait au moins 3 fois plus cher… et je n’aurais jamais pu me l’acheter.

Si tu as d’autres astuces, tu peux les partager dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

43 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre
Pierre
2 mois il y a

Bonjour, Il peut être utile de disposer d’une pente de toit de 30-35 degrés exposée plein sud et sans arbre (ou autre installation) pouvant faire ombrage afin d’installer des panneaux solaires dans le but d’une autoconsommation car il semble plus que probable que le prix de l’électricité va subir une forte augmentation dès l’automne 2022.

roux
roux
2 mois il y a

Bonjour. Petite astuce à ne pas oublier dans le choix d’une BAD : la montée du niveau de la mer qui salinise les nappes phréatiques jusque loin dans les terres et érode les côtes. Les Suisses ne pouvaient pas y penser… 🙂 Mais la France, c’est très plat à certains endroits.
Merci pour M. Couplan. C’est notre idole.

Pauline
Pauline
3 mois il y a

Bonjour, je vends ma base autonome, j’espère que mon annonce a sa place ici, sinon n’hesitez pas à supprimer.
Photos et prix sur demande au zerosix zerodeux 695871

Propriété 3 logements sur 1 hectare 

Cause voyage, vends maison de maître en pierre de taille de granit de la fin du 19eme comprenant 3 logements, sur un hectare de terrain clôturé attenant à 5 minutes de la rivière avec magnifique baignade (pêche à la truite), dans un hameau en impasse, sans vis à vis direct. Sur le plateau de millevache en Limousin, au cœur d’un parc naturel. Nombreuses promenades à pieds depuis la maison en pleine nature. 
Vue exceptionnelle. 
Exposition sud est. 
Cave totale. 
Grande grange mitoyenne, poulailler, bergerie, potager, source à 30 mètres de la maison. 

Idéal projet d’autonomie. 
Maison écologique sur la commune de Nedde 87120.
Habitable de suite avec encore beaucoup de potentiel à créer. 
15 panneaux solaires et des récupérateurs d’eau pouvant être cédé sont sur place. 
Chauffage au bois. 
Toilettes sèches. 
Phyto-épuration (a créer)

Le premier logement d’environ 130 mètres carrés ( loi carrez) est accessible par un escalier qui donne sur la terrasse avec véranda de 17 mètres carrés avec une vue magnifique sur le terrain et les montagnes voisines. Un magnifique chêne donne de l’ombre à la véranda l’été, tout en laissant passer le soleil l’hiver, ce qui permet de chauffer en partie la maison. 
Une baie vitrée y donne accès au salon/cuisine de 24 mètre carrés avec 6 placards avec portes coulissantes intégrés dans un mur, cuisinière à bois. 
On arrive ensuite sur un palier qui donne sur la salle de bain, les toilettes sèches (à créer, conduit pour vmc présente), et sur grand bureau avec insert et à une petite chambre, ainsi qu’à l’escalier qui mènes aux combles aménagés : deux chambres avec chacune un grand velux et petite fenêtre et une grande pièce centrale avec velux, ainsi que des toilettes sèches avec aération. 
L’isolation date de 2020, en laine de verre de 300mm sur les sous pentes et 500mm au fêtage. 
Les sous pentes sont accessibles via des trappes pour stocker du matériel. Tous les murs extérieurs sont isolés. Toutes les ouvertures sont en double vitrage. Nous chauffons tout l’hiver avec 8 stères de bois, tout en 50 cm, soit environ 400€ par an. 

Le deuxième logement (25 mètres carrés) se trouve sous la terrasse, un ancien garage a été transformé en studio avec jardin privatif et grande baie vitrée double vitrage, finitions à prévoir. 

Le troisième logement (80 mètres carrés) se trouve au RDC de la maison et comporte également son jardin privatif. 
Il est à créer entièrement. 
Les fenêtres double vitrage sont neuves, une pièce à le plafond déjà isolé en 250mm. 
Pour l’instant ce sont deux grandes pièces de 27m carrés chacune dont une avec une magnifique cheminée en cantou et l’autre avec une cheminée en pierre. 
Ces pièces sont desservies par une entrée avec l’escalier en pierre qui mène à l’étage (premier logement) ainsi qu’à la cave (escalier à créer). 
Les deux logements sont séparés par une porte au niveau du palier. 

On peut imaginer agrandir la maison de famille ou créer un gîte avec deux chambres. 

On peut également imaginer créer un spa dans la cave. 
Une chaudière à bois a chaleur inversée pourrait être laissée avec la maison ainsi qu’un ballon tampon, la maison était équipée d’un chauffage centrale, en l’état au RDC, et refait à neuf dans le premier logement, prévoir de raccorder les radiateurs. 
La toiture est en bon état. 
Ardoises sur la pente sud ouest. 
Fibro-ciment sur la pente nord est. 
L’électricité est aux normes dans la première habitation. 
Un tableau électrique générale dessert des tableaux dans chaque logement, pas de linky, possibilité de laisser un filtre à CPL. 

La grange mitoyenne avec une grange voisine fait environ 70 mètres carrés au sol sur deux niveaux. Avec chape en béton entre les deux. 
On accède à l’ancienne étable semie enterrés par le jardin du RDC, une baie vitrée ainsi que deux fenêtres en double vitrage sont déjà posées. L’eau et l’électricité sont sur place. On pourrait y aménager un autre gîte en loft avec les pierres apparentes. Le sol est fait de dalles en granit. 
Le haut de la grange donne sur la rue. La toiture tuiles a été révisée. Bonne hauteur sous plafond qui permettrait de créer un étage ou une mezzanine, un atelier… un chaînage est nécessaire. La porte coulissante en bac acier neuf offre de grandes dimentions, on peut rentrer un tracteur, un bateau, un camping car… 

Sur le terrain on trouve également un grand poulailler en bois avec une partie cabane à outils. Possibilité de laisser les poules. 

Et une bergerie en bois et toiture tuiles toute équipées avec un cornadis, électrification de clôtures, cases de mise bas, râtelier…
Possibilité de laisser le matériel, les 6 brebis laitières et le jeune bélier, et de former pour la reprise. 

Le potager est clôturé sur environ 1000 mètres carrés. Un tunnel agricole de 10m x 6m pourrait être laissé sur place. 
Jeunes arbres fruitiers, très nombreux framboisiers, fraisiers, groseilliers, aromatiques, médicinales, fleurs pour les abeilles (ruche) noix, noisettes… 
Le hameau est très calme l’hiver et relativement vivant l’été. Sans toutefois de vis à vis direct ni de nuisances car la maison est en retrait. Ambiance très conviviale. 
Une autre famille avec enfants en résidence principale dans le hameau. 

Le village est à 3km avec Ecole, boulangerie, poste, supérette, bar, restaurants… 

Le transport scolaire s’arrête juste devant la maison (sur demande). 

Le collège est à Eymoutiers à 13km (transport scolaire devant la maison également) 

Idéal pour une famille qui cherche une Base Autonome Durable ( BAD ) avec autonomie financière en rénovant le gîte.
Loin des centrales nucléaires, par de champs cultivés aux alentours,uniquement prairies et forêts. 

Patrice
Patrice
6 mois il y a

Hello à tous
J’ai lu cet article sur la BAD et en ce qui me concerne je partage à 100%. Ceci étant , créer une BAD constitue à on sens un vrai défi. En revanche il y a un point qui n’est pas abordé c’est le risque NBC (nucléaire, bactériologique et chimique). La France a cette caractéristique de disposer de plus de 50 centrales nucléaires et fait partie de cette poignée de pays ou le risque nucléaire est majeure sans parler de ce qui se passe aux frontières de l’Europe. Une BAD pour certaine région de France me parait dans ce cas inefficace. Il faudrait envisager la construction d’abri dédié à ce type de risque. Je me documente actuellement sur le sujet. En France il y a très, très peu de sociétés qui sont capables de réaliser ce type d’ouvrage. Les Suisses sont les champions mondiaux avec les américains de ce type d’abri.
Donc Antoine ou les membres de APS avez-vous des suggestions, recommandations etc sur ce thème?
Belle soirée à la communauté
Patrice

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.