7 conseils de SDF utiles pour survivre en cas d’effondrement économique

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Les sans domicile fixe ou SDF pratiquent la survie au quotidien.

Ils évoluent dans un univers souvent hostile et sont livrés à eux-mêmes.

À force de vivre dans la rue, ils ont développé des techniques de survie très intéressantes en cas d’effondrement.

Voici 7 conseils de SDF qui te seront utiles en cas de grave rupture de la normalité, d’effondrement sociétal ou économique, bref qui te permettront de survivre au chaos ambiant.

WY3SR6ATLYH4Q3ZPN4LDF4L5A4


1 – Si tu te retrouves à vivre dans la rue, ne reste jamais seul

En situation dégradée, ta force vient du groupe.

C’est lui qui te protège des agressions extérieures, qui te permet de s’approvisionner et qui prend soin de toi en cas de blessure ou de maladie.

Si tu vis seul dans la rue, tu es une proie facile.


2 – En cas d’effondrement, garde toujours tes affaires avec toi

Laisser tes affaires quelque part, c’est la meilleure façon de te les faire voler.

Même au sein d’un groupe de sans domicile fixe, les vols existent.

Ta seule façon de protéger tes affaires, c’est de les garder en permanence avec toi.

Quand tu dors, place ton sac sous toi et attache-le à ton matelas.

Tu peux aussi placer une petite alarme anti-agression sur ton sac.

Garde toujours une trousse de premiers soins dans ton équipement de survie car dans ta situation, tout peut arriver. 

Tu n’auras sûrement aucun  accès facile aux installations médicales, tu dois donc compter sur toi-même.

Tu peux te servir de certaines de tes affaires pour appliquer les premiers soins, mais tu dois vraiment avoir un kit de secours complet. 

Je te montre ici en détail et en vidéo mes kits de premiers secours.  


3 – Vivre dans la rue oblige à dormir la journée et rester éveillé la nuit

L’obscurité est à la fois une opportunité et un danger.

Tu peux profiter de la nuit pour t’approvisionner ou te déplacer discrètement.

Mais c’est aussi le moment où tu as le plus de chance de te faire agresser si tu n’es pas sur tes gardes.

Rester éveillé la nuit est une question de survie.

Si ton groupe est suffisamment nombreux, mets en place des tours de garde.

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA MEILLEURE TECHNIQUE LOW-TECH

POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD

TECHNIQUE POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD
Chauffe toi gratuitement en utilisant seulement 2 boîtes de conserve !

Découvre ce tutoriel simple et accessible à tous.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

 

4 – Pour survivre au chaos, dors au milieu des autres

C’est pendant ton sommeil que tu es le plus vulnérable.

Dors toujours au sein de ton groupe.

Si tu es seul, arrange-toi pour dormir dans une zone de forte affluence.

Les inconnus ne te garantiront pas une sécurité sans faille, mais leur présence et leurs regards dissuaderont les agresseurs.

Et en cas de problème, tu auras plus de chance d’obtenir de l’aide.

Dormir seul et isolé est la pire chose à faire.


5 – L’effondrement économique impose de prendre soin de son apparence

L’apparence compte énormément, même en cas situation dégradée.

On donne plus facilement sa confiance à quelqu’un de propre sur lui.

Des vêtements propres et une apparence correcte t’aideront dans tes relations avec les autres (approvisionnement, conflits, échanges…).

Essaye donc de rester propre, même si la chance de prendre une douche ne se présente pas souvent. Si besoin, va dans les toilettes publiques où tu as accès à l’eau courante et nettoie ton corps correctement.

Tu peux aussi prévoir des accessoires d’hygiène dans ton sac de survie.

Avoir un look clean te permet également de passer inaperçu et ou au contraire, de ne pas être chassé si tu as besoin d’aide.

 

6 – Sois toujours prêt à partir, une situation chaotique peut laisser place à une autre !

Tu ne sais jamais combien de temps tu pourras rester au même endroit.

Tu dois être prêt à évacuer à n’importe quel moment.

Pour cela, ton sac doit toujours être fait, ne sors tes affaires que si c’est nécessaire et range-les immédiatement après que tu aies fini de les utiliser.

Dans l’idéal, dors avec tes chaussures et quand tu les enlèves, garde-les à proximité immédiate.

 

7 – En conditions de survie, sois sociable, fais-toi des alliés

Je me répète, mais sans ton groupe tu n’es rien.

Savoir interagir avec les autres est ce qui te permettra d’obtenir facilement ce dont tu as besoin : nourriture, médicament, passage…

C’est ta capacité à bien interagir avec les autres te permettra d’obtenir sans violence ce dont tu as besoin pour survivre (nourriture, médicament, droit de passage, etc.).

Avoir des personnes sur qui tu peux compter est ce qui te maintiendra en vie en cas de problème, blessure, conflit…

 

Et surtout, évite de te battre!

C’est l’une des règles de base en survie que tu apprends  quand tu en es réduit à vivre dans la rue. 

Évite les conflits à tout prix.

À moins que tu ne sois physiquement attaqué et que tu aies besoin de te défendre, le risque d’une bagarre est plus important que les bénéfices. 

Se battre est le meilleur moyen de te retrouver avec des blessures physiques (égratignures, ecchymoses ou même des fractures), et c’est le début de grosses galères si tu n’as pas accès à un hôpital.

C’est pourquoi tu dois rester calme, vigilant et éviter les ennuis au maximum. 

 

N’importe qui peut devenir un sans domicile fixe

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des gens deviennent sans-abri : l’effondrement financier, les catastrophes naturelles, une crise personnelle comme un chômage de longue durée, le manque de système de soutien de la part de proches.

Ca peut t’arriver à toi comme aux autres. 

Ces 7 conseils que je viens de te donner peuvent te paraître évidents.

Pour cause, c’est du bon sens.

Mais dans la confusion d’une rupture de la normalité de grande ampleur, ils feront toute la différence.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Major Harfang
Major Harfang
4 mois il y a

Autre avantage de dormir le jour et vivre/marcher la nuit : en été, c’est à ce moment qu’il fait le moins chaud, donc moins besoin de s’hydrater; et l’hiver, c’est là qu’il fait le plus froid, et marcher réchauffe.

Vincent VIDAL
Vincent VIDAL
4 mois il y a

Merci de cette piqure de rappel.
Je suis désolé de voir que notre société dite moderne ait tourné le dos à la nature.

Dehouck Martine
Dehouck Martine
4 mois il y a

Merci et OK pour ces rappels
Une question concernant l’apparence :comment, dans la rue, se laver, laver son linge pour rester présentable ,

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin