Le troc, entre fantasme et réalité !

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Pour survivre, tu dois échanger.

Habituellement, c’est la monnaie (euro, dollar, franc suisse…) qui sert de valeur d’échange.

Ex : 3 € contre 1 kg de pommes.

Mais la valeur d’une monnaie ne repose que sur la confiance qu’on lui accorde.

En situation très dégradée, cette confiance peut s’effriter, voire disparaître.

Si demain plus personne ne reconnaît l’euro, impossible d’acheter tes pommes.

C’est là que le troc entre en jeu !

 

Le troc, entre fantasmes et réalité

Le troc fait l’objet de nombreux fantasmes, surtout dans les milieux anti-système.

Beaucoup l’idéalisent, le voient comme un moyen d’échange plus sain et éthique.

Mais la réalité est plus complexe…

Dans cette lettre, on s’intéressera au troc, ses avantages et inconvénients, comment il fonctionne réellement et un cas concret du XXIe dans lequel il est réapparu.

Mais juste avant, un rappel rapide sur la monnaie et le troc !

 

1 – Avec la monnaie, les échanges sont simples et efficaces

Tu échanges un service ou un bien contre une certaine somme de monnaie.

Puis tu peux échanger cette monnaie contre un autre service ou bien.

Exemple : tu échanges ton savoir-faire de carreleur contre de la monnaie, puis cette monnaie te permet d’acheter des panneaux solaires.

C’est simple et extrêmement efficace, c’est pour ça que nous utilisons les monnaies depuis des milliers d’années.

Le seul point faible, c’est que pour qu’un système monétaire fonctionne correctement, les utilisateurs doivent avoir confiance dans sa stabilité.

 

2 – Avec le troc, les échanges sont compliqués et inefficaces

Le troc, c’est échanger un ou plusieurs bien(s) ou service(s) contre un ou plusieurs autre(s) bien(s) ou service(s).

Par exemple, 4 kilos de tomates contre une veste.

C’est un échange direct sans aucun intermédiaire.

Si ça peut paraître simple et idéal sur le papier, c’est plus compliqué dans la réalité !

Imaginons que :

  1. Tu as des tomates et tu veux une radio ;
  2. Tu trouves une personne qui a une radio, mais elle cultive déjà des tomates. Elle, ce qu’il lui manque, c’est une veste pour l’hiver ;
  3. Tu dois donc trouver quelqu’un qui a une veste et qui accepte de te l’échanger contre des tomates pour avoir ta radio.

Rajoute à ça que tes tomates ont une durée de vie limitée, tu n’as donc que quelques jours pour les échanger avant qu’elles ne moisissent.

Je schématise, mais tu l’as compris, troquer c’est compliqué et ça demande beaucoup de temps et d’efforts avant de trouver un marché gagnant/gagnant.

Si demain, on devait tous revenir au troc, ce serait un chaos généralisé…

produit à stocker troc


Une solution locale en situation très dégradée

Les (très nombreux) inconvénients du troc rendent son utilisation totalement impossible dans une société mondialisée comme la nôtre.

C’est un système qui ne peut fonctionner que localement entre un nombre restreint de participants et de biens.

Mais en cas de situation fortement dégradée, c’est le moyen d’échange le plus sûr.

Si tu échanges 5 kilos de tomates contre 500 €, mais que tu n’as aucune garantie que tes euros aient encore de la valeur demain, tu prends un gros risque.

Avec le troc, c’est plus compliqué d’échanger tes tomates, mais tu es sûr de la valeur de ton échange.


TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

 

Le troc, les devises ou l’or ?

On aurait tort de les opposer, le troc, les devises et l’or sont simplement des moyens différents et souvent complémentaires d’échanger des ressources.

Dans la plupart des situations dégradées, ils cohabitent.

Généralement :

  • Les biens de première nécessité (nourriture, eau, essence…) et les services de faible valeur (réparation, transport, production…) se troquent ou s’échangent contre des devises ;
  • Les produits manufacturés (informatique, voiture, matériel électronique…) ou les services plus spécialisés (médecin, passeur, protection…) s’échangent contre des devises ou de l’or.
 
Plus la valeur d’un bien est élevée, plus il est difficile de le troquer.
 

Par exemple, c’est bien plus simple de vendre une voiture contre 30 pièces d’or ou 10 000 $ que de la troquer contre 45 poules, 5 kilos de tomates, 4 vestes, 2 paires de chaussures, 9 kilos de sucre, 12 kilos de pommes de terres, un radio et 4 boîtes de cartouches…

 

Effondrement économique, le cas du Venezuela

Le Venezuela est le pays avec la plus grande réserve pétrolière au monde, devant l’Arabie Saoudite

Pourtant, ces dernières années, 5 des 30 millions d’habitants ont fui le pays, et ceux qui restent se battent tous les jours pour trouver à manger.

La gestion désastreuse du gouvernement a totalement détruit l’économie du pays.

Le bolivar, la monnaie locale, a subi une hyperinflation de plus de 6 500 %. Pour te donner une idée, un billet d’un million de bolivar vaut 50 ct d’euro.

 

Résultat, une économie parallèle s’est mise en place, de manière assez similaire à ce qui pourrait arriver en cas d’effondrement économique en europe.

Le troc est utilisé en masse pour les produits de première nécessité.

Farine, sucre, huile, savon, tampons hygiéniques…

Tu peux trouver plus de détails sur le fonctionnement du système dans cet article : https://www.lepoint.fr/monde/venezuela-le-troc-en-ligne-fait-fureur-dans-un-pays-prive-de-tout-12-06-2016-2046092_24.php

Le dollar a remplacé le bolivar

Télé, voiture, climatiseur…

Les biens les plus chers et difficiles à troquer s’échangent dans d’autres devises, principalement le dollar.

Contrairement au bolivar, les vénézuéliens ont confiance dans le dollars, c’est une “valeur sûre”.

L’or permet au gouvernement de rester en place .

C’est en contrôlant le commerce interne de l’or et en puisant dans les réserves du pays que le gouvernement et les plus riches se maintiennent en place.

Dans les régions les plus reculées, l’or est devenue la seule valeur d’échange, même pour les petites transactions.

Dans le prochain article, je t’expliquerai les produits les plus intéressants à troquer et comment les stocker.

Prépare-toi !

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_r%C3%A9serves_de_p%C3%A9trole_prouv%C3%A9es

https://www.lepoint.fr/monde/venezuela-le-troc-en-ligne-fait-fureur-dans-un-pays-prive-de-tout-12-06-2016-2046092_24.php

https://www.lematin.ch/story/face-au-dollar-la-disparition-de-la-monnaie-locale-478019724415

https://www.courrierinternational.com/article/amerique-latine-lor-du-venezuela-qui-maintient-maduro-au-pouvoir

https://www.francetvinfo.fr/monde/venezuela/venezuela-en-amazonie-l-or-a-detrone-le-bolivar_4318089.html 

S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Thierry
Thierry
3 mois il y a

Merci pour cet article intéressant.
Le truc du troc, c’est qu’il ne faut pas attendre que tout va mal pour commencer à construire des réseaux ! Pour que ça fonctionne, il faut évaluer tes besoins. Ensuite, évaluer ce que tu pourrais fournir comme service et/ou bien. Et, finalement, faire le tour de ton voisinage, de tes amis pour voir ce qu’il te manque et ce que tu pourrais échanger. ça serait par exemple assez « bête » de vouloir « imiter » son voisin qui le fait si bien et qu’il a surtout beaucoup d’expériences…

chris
chris
3 mois il y a

Bjr,
dis moi la monnaie est tenue/gérée/administrée par l’Etat (mafia puisqu’il crée une valeur avec des taxes pour s’engraisser) et les banques…
Mais l’or, sa valeur est gérée par quoi?
Les bourses qui seront fermées en cas d’effondrements multiples et divers.
En conclusion les valeurs d’aujourd’hui n’auront plus cours!
De plus si tu as besoin en urgence, par exemple, de médicaments pour sauver ta chienne qui a mangé du datura, le pharmacien peu scrupuleux pourra te demander ta collection de louis d’or sans que tu aies à redire.
Pour ta réflexion:
https://www.sudouest.fr/environnement/meteo/intemperies/a-saint-martin-et-saint-barthelemy-le-chaos-apres-la-tempete-3284214.php
Le chaos profite aux pilleurs… pilleurs qui ont dévalisé des magasins et des pharmacies…des insulaires « obligés d’organiser leur propre défense ».

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin