Le fléau des poulaillers

Salut Camarade,

Tu as un poulailler ?

Alors tu as aussi des poux rouges.

C’est presque impossible de passer à côté…

Dans mon poulailler, j’utilise régulièrement des traitements préventifs et pour l’instant, j’ai réussi à limiter l’invasion.

Malheureusement, tout le monde n’a pas cette chance…

Le weekend dernier une voisine m’a demandé de l’aide, ses poules pondent de moins en moins et certaines perdent des plumes. 

Elle suspectait une invasion de poux rouges.

En inspectant son poulailler, j’ai soulevé une planche et je suis tombé sur la plus grande colonie que je n’avais jamais vue !

poux poules sous planche

Son poulailler était complètement infesté !

Pas étonnant que ses poules perdent des plumes et ne pondent quasiment plus…

Je suis actuellement en train de traiter son poulailler, les premiers résultats sont encourageants, ses poules vont déjà mieux.

Si tu as des poules, tu dois absolument lire la suite.

Avant tout, c’est quoi un pou rouge ?

Ce qu’on appelle communément des “poux rouges” sont en fait des acariens de la famille des Dermanyssidae.

poux

Ils ne s’attaquent qu’aux oiseaux, aussi bien les sauvages que ceux d’élevage (ce sont souvent les oiseaux sauvages qui contaminent les poulaillers).

Il n’existe que de très rares cas de piqûres sur l’homme, principalement des éleveurs professionnels qui travaillent toute la journée avec les poules.

Les larves sont blanches/transparentes et les adultes gris, ce qui les rend très difficilement visibles à l’œil nu.

Mais quand un adulte pique une poule et se gorge de sang, il devient rouge vif et donc plus facilement repérable.

image1

Les poux rouges préfèrent les endroits chauds et humides et se multiplient surtout l’été, mais ils survivent très bien à l’hiver.

Ils ne vivent pas sur les poules, mais cachés dans les fissures, les interstices, ou derrière des planches.

Ces petites bêtes sont sacrément résistantes… Elles peuvent survivre 1 an sans se nourrir et résistent à des températures négatives !

Voici à quoi ressemble une colonie déjà très bien établie, c’est une photo du poulailler de ma voisine.

tas de poux de poules

Il y a un mélange d’adultes (rouges et gris), de larves (blanches) et de déjections (brunes).

Perte de plumes, baisse de la ponte, anémie… Voire la mort !

Quelques poux rouges dans un poulailler ce n’est pas dramatique, c’est même normal.

Ce n’est que quand ils deviennent trop nombreux que les problèmes apparaissent.

Les conséquences les plus fréquentes sont :

  • La baisse de la pontes des oeufs – C’est souvent à ce moment que les propriétaires commencent à s’inquiéter ; 
  • Un comportement différent – Stress, agressivité, grattage… ;
  • Une perte des plumes – Surtout sur les endroits que les poules peuvent atteindre avec leurs becs (je ne l’ai jamais vu de mes propres yeux, mais je pense qu’elles se les arrachent) ;
  • L’anémie – Pour faire simple, la poule s’affaiblit et devient plus vulnérable aux maladies ;
  • Voire la mort – Mais c’est heureusement très rare. 
image7

Comme tu peux le voir, les poux rouges en trop grand nombre apportent pas mal de problèmes…

C’est pour ca qu’il faut les combattre le plus rapidement possible !

Comment détecter une invasion ?

En Europe, environ 85 % des poulaillers sont touchés, si tu ne l’es pas encore, il y a de grandes chances pour que tu le sois bientôt.

Mieux vaut donc partir du principe que tu es infecté.

La question que tu dois te poser, c’est de savoir à quel stade en est l’invasion.

Tu peux avoir quelques poux, comme moi, sans que ça ne dérange trop tes poules.

Mais tu peux avoir une véritable colonie, comme ma voisine, avec de grosses conséquences pour la santé de tes poules.

Inspecter tes poules ne sert à rien, les poux vivent dans le poulailler, pas sur les poules (ils ne vont sur les poules que pour se nourrir).

Pour les trouver, inspecte soigneusement les coins et les fissures de ton poulailler une fois la nuit tombée avec une lampe torche, c’est à ce moment qu’ils sont les plus actifs.

Recherche de minuscules points rouges en mouvement ou de la poussière brune (leurs déjections).

Tu peux aussi placer un bout de carton plié en tube dans un coin de ton poulailler et vérifier une semaine après si des poux rouges y ont élu domicile.

image3

(photo de Papy Nounn)

3 étapes pour lutter contre les poux rouges !

Avant tout, pars du principe que tu n’arriveras jamais à te débarrasser entièrement des poux rouges.

Ils sont bien trop coriaces pour être totalement exterminés, le but est donc de réduire leur population jusqu’à un niveau où ils ne gênent presque pas les poules.

Si une grosse colonie est présente dans ton poulailler, l’objectif est de réduire la population au minimum avec un traitement choc.

Puis d’appliquer régulièrement des traitements pour qu’ils ne reviennent pas en trop grand nombre.

Si tu n’as pas détecté de poux rouges ou s’il n’y en a que quelques-uns, il te suffira d’appliquer des traitements réguliers.

Voici comment faire en 3 étapes.

Étape 1 : Nettoyer le poulailler de fond en comble !

Le plus important pour limiter les invasions de poux rouges, c’est de nettoyer régulièrement ton poulailler de fond en comble.

Au moins une fois toutes les deux semaines.

Voici comment procéder :

  • Enlève la paille et jette-la au compost – Place ton compost le plus éloigné possible de ton poulailler pour éviter que les poux rouges contenus dans la paille ne reviennent ;
  • Gratte toutes les déjections qui pourraient être collées au sol ou aux parois – Les poux rouges peuvent vivre en dessous ;
  • Nettoie soigneusement les parois et tous les ustensiles – Perchoirs, gamelles, distributeur à grains… ;
  • Retire les poussières – Tu peux le faire avec un balai mais le mieux est de passer un coup d’aspirateur, tu peux utiliser un vieux modèle ou un aspirateur industriel.

Normalement, uniquement en appliquant ces mesures d’hygiène basiques, tu devrais réussir à limiter le nombre de poux rouges présents dans ton poulailler.

Étape 2 : Terre de diatomée, LA solution naturelle !

La terre de diatomée est une roche constituée de coquilles fossilisées d’animaux préhistoriques (les diatomées), elle est broyée en poudre extrêmement fine.

image5

Son mode d’action est surprenant, elle n’est pas toxique, elle coupe les carapaces et les pattes des acariens qui essaient de passer par-dessus.

Il n’y a donc aucun problème pour l’homme ou les autres animaux.

Mets quand même un masque quand tu l’appliques, ce n’est pas très agréable à respirer 🙂

Puis saupoudre à la main l’intégralité de ton poulailler jusqu’à avoir une fine couche blanche sur le sol.

Puis utilise un pinceau pour insister sur les endroits où tu as détecté une colonie de poux rouges et insérer de la terre de diatomée jusque dans les fissures ou les interstices.

Recommence le processus après chaque nettoyage du poulailler.

Tu peux l’acheter pour environ 20€ le kilo, dans les magasins type agricole ou sur internet.

C’est la solution la plus efficace, simple, durable et économique pour lutter contre les poux rouges.

Étape 3 : Des acariens pour lutter… Contre des acariens !

En cas d’invasion massive, tu peux utiliser en complément de la terre de diatomée des acariens prédateurs.

Ce sont les Androlis !

image9

Le principe est simple, en introduisant les prédateurs des poux rouges dans le poulailler, leur population va naturellement s’équilibrer.

Le gros avantage est qu’une fois établis, les Androlis vont se multiplier et coloniser durablement le poulailler, sans aucun risque pour la santé de tes poules.

C’est une très bonne solution de long terme, mais il est quand même recommandé d’en réintroduire une fois par an.

J’ai prévu d’en utiliser dans le poulailler de ma voisine dans quelques semaines.

Avant ça, je veux réduire au maximum le nombre des poux rouges pour que les Androlis ne soient pas débordés par la tâche, j’enchaîne donc les cycles de nettoyage et de terre de diatomée.

Mais attention, la terre de diatomée que je t’ai recommandée juste avant tue aussi bien les poux rouges que ces acariens prédateurs.

Alors si tu introduis des Androlis après avoir utilisé cette terre, veille à bien nettoyer ton poulailler avant !

Tu peux trouver des Androlis sur internet, pour environ 30€ le flacon.

bouteille androlis

Insecticides, produits chimiques, solutions naturelles, alimentation ?

Sur internet, tu peux trouver une multitude d’autres solutions contre les poux rouges, je te fais une rapide liste ici et je t’explique ce que j’en pense :

  • Les insecticides et les produits chimiques – C’est peut-être efficace, mais c’est aussi dangereux pour tes poules que pour les poux ;
  • Les aliments “anti poux rouges” – En ajoutant ce produit dans les aliments des poules, la composition de leur sang va changer et repousser les poux. J’avoue que j’ai du mal avec le concept, le sang de mes poules est très bien comme ça 🙂 ;
  • Les solutions naturelles (feuilles de noyer, huiles essentielles, cendres…) – Difficile de trouver des informations fiables sur leur efficacité, elles peuvent être intéressantes en prévention, mais je ne pense pas qu’elles soient assez efficaces si une colonie est bien établie.

L’importance d’apprendre à vivre avec

Je connais quelques propriétaires de poulailler qui font une vraie psychose autour des poux rouges, ils veulent absolument les exterminer.

Il n’existe qu’une seule solution pour être sûr à 100% de ne pas avoir de poux rouges.

Faire éclore tes œufs toi-même (pour éviter la contamination via un élevage) et fermer hermétiquement ton poulailler pour éviter les oiseaux sauvages.

Personnellement, un poulailler aseptisé ne m’intéresse pas.

J’adore voir mes poules se balader sur mon terrain en semi-liberté et des oiseaux viennent souvent voler leur grain.

Les poux rouges font partie de la nature, il faut faire avec.

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Carry
Carry
6 mois il y a

Hello !
Très bien votre article !
Des poux chez nous aussi ces trois dernières années pendant l’été, le traitement d’androlis a été efficace. Y a-t-il recrudescence car rien auparavant ?
Pouvez-vous nous dire comment vous nettoyez votre poulailler ? Je le lave avec savon noir et bicarbonate mais l’humidité a du mal à se dissiper, surtout à la mauvaise saison. Pas top pour le sommeil des poules ! J’ai aussi entendu parler en prévention d’huile de cade badigeonnée sur les parois, connaissez-vous ?