Comment fabriquer des toilettes sèches facilement en 10 étapes

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
fabriquer des toilettes sèches

Les quantités d’eau nécessaires pour faire fonctionner nos toilettes modernes sont énormes !

Et comme beaucoup de nos aménagements modernes, elles ne sont ni durables, ni résilientes, ni écologiques.

L’alternative, tu la connais sûrement : les toilettes sèches.

Au premier abord, ça fait peur (surtout pour l’odeur).

Mais si elles sont correctement installées, les toilettes sèches intérieures ou en extérieur sont hygiéniques et 100 % inodores.

En plus, elles sont :

  • Durables et résilientes ;
  • Écologiques (tu peux économiser plus de 13.000 litres d’eau par an et par personne !) ;
  • Installables partout ;
  • Faciles à construire toi-même.

Bref, les toilettes sèches fonctionnent en complète autonomie, hors réseau.

Voici les 12 étapes pour construire les tiennes, rapidement et avec quelques outils de base.

Merci à Low-tech Lab pour le tutoriel et les photos qui suivent, basé sur le modèle d’Yves Desarzens (Maisons Nomades) !
 
 

Quels sont les avantages des toilettes sans eau ?

Les toilettes « sèches » ou « sans eau » sont un système simple qui collecte les excréments humains et les transforme en compost.

Voici leurs principaux avantages :

 

Moins chères

Si tu es hors réseau, l’achat d’une fosse septique peut te coûter plusieurs milliers d’euros (ou ne pas être viable du tout, en fonction du lieu).

Les toilettes sèches fonctionnent sans cette fosse, sans plomberie et sans eau.

Autant de coûts qui disparaissent.

 

Installables presque n’importe où (et portables)

Comme elles ne nécessitent aucune plomberie, tu peux construire tes toilettes sèches presque n’importe où.

Et les transporter facilement (à condition d’être plusieurs, bien-sûr) !

Personnellement, j’en utilise depuis petit, chez ma grand-mère ou d’autres membres de ma famille, qui en ont installé dans le fond de leur jardin. Elles sont déplacées sans problème au fil du temps.

 

100 % autonomes

Pas d’eau, pas d’électricité, les toilettes sèches sont complètement autonomes.

 

Inodores

C’est l’avantage significatif qu’ont les toilettes sèches.

Étant donné que le processus est effectué avec des bactéries dans des conditions aérobies, il dégagera un compost inodore qui peut être utilisé comme fumier dans les jardins.

 

Ressource, et non comme déchet

Les toilettes sèches à compostage permettent de valoriser les excréments sur le plan agricole, comme engrais.

Le compostage combine les excréments humains à des matières sèches (sciure de bois, feuilles broyées ou cendre de bois) et la paille et la chaleur élevée feront le reste.

On passe du statut de déchet, au statut de ressource.

Pour toutes ces raisons, les toilettes sèches sont une alternative résiliente à nos toilettes modernes ! En complément, ou en remplacement complet.

 

Les 10 étapes pour fabriquer soi-même ses toilettes sèches !

 

Matériaux nécessaires pour la fabrication de toilettes sans eau

  • 1 X seau en inox (épaisseur 18/10ème, dans l’idéal) ;
  • 1 X abattant pour WC classique ;
  • 1 X seau plastiquede récupération (type restauration collective) ;
  • 1 X charnière de 100 mm de largeur, inox de préférence ;
  • Planches/chutes de bois, ici en 30 mm d’épaisseur ;
  • Vis, inox de préférence ;
  • Colle à bois ;
  • Colle polyuréthane ;
  • Une vis tire-fond de 120mm de longueur ;
  • Sciure de bois (peut être récupérée chez un menuisier) ;
  • Matières végétales sèches type paille, feuilles mortes, etc. ;
  • Contenant permettant de stocker la sciure, environ 20 L ;
  • Récipient permettant de prendre la sciure (petite pelle, pot) ;
  • Bois ou palettes de récupération (fabrication de la zone de compostage).

 

Outils adéquats pour l’assemblage des toilettes sèches

  • Scie ;
  • Pistolet mécanique à cartouche (facultatif) ;
  • Ponceuse (facultatif) ;
  • Visseuse ;
  •  
cale murale toilettes
Étape 1 – Conçois la cale murale
pilier toilettes
Étape 2 – Fabrique un pilier pour des toilettes plus stables
Cale sceau toilettes
Étape 3 – Prévois une cale pour ton seau
cale pour abattant toilettes
Étape 4 – Insère une cale pour l’abattant
Abattant toilettes sèches
Étape 5 – Place ensuite l’abattant
toilettes bavette à l’abattant
Étape 6 – Ajoute une bavette à l’abattant
7
8
9
Étape 7 – Assemble les différents éléments de tes toilettes sèches
abattant toilettes sèches fixation
Étape 8 — Fixe l’abattant sur le WC
Image14
Fixation toilettes sèches
Étape 9 – Fixe tes toilettes sèches
Compostage toilettes
Étape 10 – Définis tes zones de compostage

Quel fonctionnement pour tes nouvelles toilettes sèches ?

  • Fais tes besoins sur les toilettes, ajoutes-y le papier toilette ;
  • Recouvre de 1 cm de sciure de bois ;
  • Quand le seau est plein, vide-le dans la zone de compostage et recouvre-le d’une couche de broyats/feuilles ou paille ;
  • Nettoie le seau à l’eau/savon en extérieur et vide-le sur la zone de compostage, mets des gants au besoin ;
  • Lave-toi les mains ;
  • Replace le seau sous les toilettes avec un peu de sciure au fond ;
  • Désinfecte les lunettes et la bavette au besoin, comme pour des toilettes classiques ;
  • Lave-toi bien les mains après la fin de la manipulation.

 

Pour conclure sur les toilettes sans eau

Les toilettes sèches à compost sont une excellente alternative aux toilettes classiques ou chimiques. 

Elles sont inodores, respectueuses de l’environnement et peuvent s’adapter à presque tous les lieux où tu as besoin de toilettes.

Surtout, ces toilettes sont parmi les options les plus résilientes aujourd’hui : elles ont besoin de très peu ou pas d’eau et d’aucune électricité !

 

Je t’ai préparé un dossier plus détaillé sur le sujet, avec des illustrations et des indications supplémentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

 

Source : https://wiki.lowtechlab.org/wiki/Toilettes_s%C3%A8ches_familiales#Outils%20&%20Mat%C3%A9riaux

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
garde.environnement
19 jours il y a

Bjr; solution alternative en milieu urbain: utiliser les eaux de lessive et de vaisselle pour nettoyer les excréments! Et adieu la facture d’eau salée!

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@