Stocker de l’eau potable, ce qu’il faut absolument savoir !

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

L’être humain est capable de survivre plus de 15 jours sans nourriture.

Mais… seulement 72 heures sans eau !

Nous perdons près de 2 litres d’eau par jour.

Par la transpiration, la respiration et les urines.

Je ne t’apprends rien, l’eau est une ressource vitale.

Plus que ça, elle est LA ressource vitale la plus importante, en particulier en situation de survie.

stock eau potable dans bouteilles en plastique


Stocker de l’eau potable pour préparer une situation de crise


À chaque catastrophe naturelle, c’est la même chose.

Les supermarchés sont dévalisés, et les bouteilles d’eau sont les premiers articles à manquer dans les rayons.

rayon vide rupture de stock pénurie alimentaire

Si les personnes disposant d’un stock de nourriture d’un mois sont nombreuses, rares sont celles qui ont un stock d’eau potable de plus d’une semaine !

L’explication est simple : notre relation à l’eau.

De l’eau potable, on en voit partout et on y a accès à volonté !

On est tellement habitué à voir de l’eau couler des robinets qu’on a du mal à imaginer qu’on puisse en manquer un jour.

De plus, contrairement à un stock de nourriture, un stock d’eau potable ça prend de la place.

Beaucoup de place.

 

Comment stocker de l’eau potable chez soi en quantité suffisante ?

Plusieurs techniques de stockage de l’eau du robinet ou de pluie existent.

Chacune à ses avantages et ses inconvénients.

Les bouteilles d’eau en plastique

Stocker des bouteilles d’eau en plastique, de 1. 5L ou de 5L est la technique la plus simple.

Les bouteilles d’eau en verre

Il est aussi possible de stocker de l’eau du robinet ou de pluie dans des bouteilles en verre.

Ça permet d’éviter que l’eau ne prenne le goût du plastique après plusieurs mois de stockage.

Mais attention, les bouteilles de verre sont très fragiles.

En cas de séisme par exemple, tu risques de perdre l’intégralité de ton stock d’eau potable.

Le jerrican de 24 L

C’est l’option idéale !

Stocker l’eau du robinet ou de pluie dans un jerrican est :

  • Un excellent compromis contenance / facilité de transport

  • Plus simple à transporter que 16 bouteilles de 1. 5L

  • Plus facile à stocker, grâce à sa forme

Pense à prendre en compte la facilité de transport et la résistance de ton stock d’eau.

Ces paramètres sont importants.

En cas de rupture de ta normalité et en fonction de la situation à laquelle tu devras faire face, tu peux avoir à marcher pour te ravitailler, à transporter tes stocks d’eau potable…

Dans le cadre d’une évacuation d’urgence, par exemple, un stock facile à transporter est l’idéal.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA LISTE ULTIME

DES 5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

liste ultime des 5 plantes sauvages comestibles

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages :

  • Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • Sont présentes partout en Europe
  • T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

Les cuves de récupération d’eau pluie

En plus de stocker l’eau du robinet, tu peux envisager d’ajouter des cuves de récupération d’eau de pluie . 

Pour ça, ta cuve, placée en connexion avec ton tuyau de gouttière, vient récupérer l’eau de pluie. La récupération des eaux de pluie est un moyen économique et autonome de créer une réserve de stockage d’eau à long terme. 

Attention : la cuve de récupération d’eau de pluie doit s’accompagner d’un système de filtration d’eau pour rendre l’eau potable.

Tu peux aussi envisager d’utiliser l’eau de pluie non filtrée pour l’hygiène et conserver l’eau filtrée pour ta consommation.

Comment bien optimiser son espace pour stocker son eau sans problème de place

Au quotidien comme en situation de survie, il faut prévoir au minimum 2 litres d’eau par personne et par jour.

1.5L pour boire et 0.5L pour les usages courants, cuisine et hygiène.

Pour une semaine d’autonomie, il faudrait donc stocker 14 litres par personne.

Soit 56 litres pour une famille de 4 personnes.

Cela représente… 37 bouteilles de 1.5L !

C’est souvent difficile de trouver de la place pour un tel stock.

Surtout en ville.

stock eau potable dans bouteilles en plastique

 

Où stocker de l’eau potable chez soi en sécurité?

Attention à deux choses !

Pour stocker ton eau du robinet ou de pluie et la conserver dans de bonnes conditions, tu dois penser à deux choses : lumière et chaleur !

L’eau n’aime ni l’une ni l’autre. Tu dois placer ton stock dans un endroit où elle sera protégée de la lumière et à l’abri de la chaleur.

Sinon, des micro-organismes risquent de s’y développer et de la rendre impropre à la consommation.

Si tu n’as pas la place chez toi, tu peux la stocker dans ta cave ou ton parking.

Ça peut paraître évident, mais attention aux stocks sur les étagères ! L’eau pèse lourd…


Quelle est la durée de conservation des bouteilles en plastique ?

Si elles sont conservées dans de bonnes conditions, les bouteilles d’eau neuves peuvent être gardées environ 2 ans.

Mais dans la pratique, tu peux les consommer encore quelques années après sans te mettre en danger.

L’eau risque d’avoir un goût de plastique et de perdre un peu de minéraux.

Mais tu ne risques rien tant que ce n’est pas une consommation qui dure sur le long terme.

 

Astuce : pour limiter la taille de ton stock, apprends à purifier ton eau

Je te dévoile les meilleures solutions dans cet article : https://apprendre-preparer-survivre.com/autonomie/eau/comment-purifier-de-leau-non-potable-en-randonnee-ou-chez-soi/.

Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 
S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien
Sébastien
1 année il y a

Bonjour

Article très intéressante (comme toujours).
Cela dit, faut-il mieux stocker de l’eau, ou avoir un filtre Berkey qui permet de la purifier facilement et donc, d’éviter le stockage?

A bientôt

trackback

[…] Stocker de l’eau est donc primordial. […]

Jean-Baptiste
Jean-Baptiste
1 année il y a

Salut Antoine,
Pour la conservation de l’eau, même si cela peut sembler évident, il serait utile de rappeler les conditions de stockage optimales dans ton article, à savoir, à l’abri de la lumière et avec des températures tempérées et stables.

Pour les jerricans, je conseillerais également de prendre les modèles en plastique opaque pour éviter un possible développement des algues et d’ajouter quelques gouttes de javel à titre de précaution. Celle-ci pourra être évacuée par évaporation lors du transvasement dans une carafe ou une casserole si besoin ultérieur.
Pour la contenance, des jerricans de 24 litres me paraissent peut-être trop gros. Bien sûr, tout est question de morphologie et de force physique mais 10 à 20 litres maximum seraient ma préférence. Avoir 2 bidons de 10 litres dans chaque main permettent un équilibrage des charges et un transport plus aisé. A contrario, les bidons de 20 litres et plus présentent une forme plus cubique qu’il est plus simple d’empiler sans étagère…

Dernier détail, prévoir éventuellement un petit bidon de 5L par exemple avec un robinet dans le fond pour l’installer sur un lavabo ou un évier. Ainsi il sera toujours possible de faire un minimum de vaisselle ou le lavage des mains même en période dégradée sans réseau d’eau public. C’est le genre d’outil pas cher, qui prend certes un peu de place mais qui peut s’avérer très utile dans des conditions dégradées.

Luciole
Luciole
1 année il y a
Reply to  Jean-Baptiste

Pourquoi de la javel nocive pour notre organisme et tous les organismes vivants ? Alors que l’argent colloidal est un parfait antibactérien et bénéfique pour nous …

Germaine
1 année il y a

Bonjour! Je me demande si nous en sommes là?! A devoir stocker l’eau!…Votre analyse de routard (je suppose) dans le sens large du terme, est très intéressante… Mais devrions nous stocker de l’eau?! Pensez vous que cette pandémie pourrait faire des virus capables de se transposer dans l’eau…Bon je viens de voir que votre message est de fin Janvier…Qu’en pensez vous aujourd’hui?

Jean-Baptiste
Jean-Baptiste
1 année il y a
Reply to  Germaine

Pour cette crise du Covid, certes les ressources en eau ne sont pas trop impactées mais elles auraient pu l’être si la contagion ou mortalité avaient été plus graves. Il faut bien prendre en compte qu’avoir de l’eau potable au robinet ou en bouteille dans nos commerces requiert une logistique et des ressources assez importantes de nos jours que l’on prend pour acquis.
Sans personnel valide, combien de temps avant que l’eau ne soit plus potabilisée correctement dans les réseaux ou disponibles sur les étagères ?

De plus, évaluer l’importance de l’eau et de son stockage à cette seule crise du Covid est un non-sens car personne ne sait de quoi demain sera fait et quelles crises arriveront. Les inondations récurrentes qui affectent les ressources en eau (pollution des nappes et des réseaux) en sont un exemple parmi d’autres. C’est donc pour cela qu’il faut se préparer, de manière raisonnée et en gardant la tête froide, aux différentes possibilités.

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin