Techniques des nœuds : si tu dois en connaitre qu’un seul, ce serait celui-là !

Installer un hamac, une tarp ou une tente, lier deux rondins, poser un collet, descendre en rappel…

Que ce soit en bushcraft, en survie ou même dans la vie de tous les jours, la connaissance des nœuds est primordiale.

C’est le genre de trucs qu’une fois que tu maîtrises, tu te dis “Mais pourquoi je n’ai pas appris ça plus tôt ?”.

J’ai longtemps négligé l'apprentissage des nœuds…

Je me disais que je pouvais très bien faire sans, au pire j’improviserais (avec plus ou moins de succès…).

Ce n’est que quand je me suis mis à l’escalade que j’ai dû sérieusement les apprendre.

Pas le choix, à 20m au-dessus des rochers, un mauvais nœud peut avoir de sales conséquences…

Sylvestre est un spécialiste des nœuds !

Depuis qu’il a lancé sa newsletter Chroniques du fond des bois, Sylvestre a écrit près d’une dizaine de lettres sur le sujet.

Si le sujet t’intéresse et que tu n’es pas encore inscrit, clique ici : inscription aux Chroniques du fond des bois.

En attendant, voici la première lettre de sa série sur les nœuds :

Chère Lectrice, cher Lecteur,

Bienvenue dans la première lettre de ma série sur les nœuds !

En forêt, lors de vos expéditions ou même au quotidien, savoir confectionner des nœuds est un savoir-faire précieux et indispensable !

Pour fixer du matériel, monter le camp, réparer des objets ou protéger votre vie, vous devez connaître et maîtriser une série de nœuds.

Savez-vous faire une boucle simple sur le bout d’une corde ou d’une cordelette ?

Vous devez accrocher une corde à un anneau ou à un passant de votre tente ?

Le candidat idéal, facile à retenir, rapide à exécuter et surtout aisé à défaire est le nœud de chaise (bowline knot en anglais) !

Voici comment le réaliser, étape par étape !

Avant de commencer, un peu de vocabulaire et de contexte.

On nomme le dormant la partie de la corde qui ne bouge pas et le courant le bout de la corde qui circule. Le ballant c’est le bout de corde entre les deux.

En repliant une courte longueur du courant le long du dormant sans les croiser, on obtient une ganse.

Si l’on forme une boucle en croisant le courant et le dormant (donc une ganse fermée), c’est un tour.

Pour vous aider, j’ai utilisé sur mes photos trois traits et couleurs différentes :

En rouge, le mouvement à réaliser durant cette étape ; en tiret jaune, la position précédente de la corde ; et en orange foncé, une mise en évidence des boucles sous lesquelles il faut passer.

A noter : je suis gaucher ! Si vous êtes droitier et que cela vous semble plus confortable, vous pouvez tout à fait réaliser ces nœuds en miroir.

Les 6 étapes pour réaliser votre noeud de chaise

Voici donc les 6 étapes de création de votre nœud :

  1. Formez une ganse avec la corde, devant vous. S’il s’agit d’accrocher la corde à un anneau ou à un passant de tente, la ganse passera bien évidemment dans cet anneau.
étape 1 du noeud
  1. Créez un tour (une boucle) sur le dormant, en tirant vers vous
étape 2 du noeud
  1. Enfilez le dormant dans le tour, afin de former une deuxième ganse
étape 3 du noeud
  1. Faites passer le courant dans cette ganse, de l’arrière vers l’avant, puis ramenez le courant vers lui-même
étape 4 du noeud
  1. De la main droite, pincez le courant, puis tirez simultanément sur le dormant et sur le courant. Le nœud doit s’inverser, et finir bien compact
étape 5 du noeud
  1. Avec cette première méthode, le courant finit dans la boucle.
étape 6 du noeud

Une variante du noeud de chaise

Vous pouvez aussi réaliser ce nœud en inversant le sens de la boucle initiale.

On repart depuis l’étape 1 ci-dessus. 

  1. Cette fois le tour initial est réalisée en éloignant la corde
étape 2bis du noeud

Les étapes intermédiaires sont les mêmes, sauf pour traverser la 2e ganse, ou le courant ira cette fois-ci d’avant en arrière.

  1. Enfilez le dormant dans le tour pour former la 2e ganse. 
étape 3bis du noeud
  1. Le courant va d’avant en arrière dans la deuxième ganse formée par le dormant
étape 4bis du noeud
  1. Serrage du noeud
étape 5bis du noeud
  1. Présentation finale du nœud : le courant finit en dehors de la boucle !
présentation finale du noeud

Le nœud de chaise est donc un nœud très facile à apprendre et très facile à réaliser. 

Entraînez-vous plusieurs fois chez-vous pour être sûr de bien maîtriser le procédé, puis essayez-le en extérieur, toujours en restant vigilant.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 5 MEILLEURES TECHNIQUES

POUR PURIFIER DE L’EAU NON POTABLE

purifier de l'eau non potable
L’eau potable devient rare.

Même l’eau qui sort de ton robinet contient virus et bactéries !

Protège toi et ta famille, deviens plus autonome, apprends à purifier ton eau !


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Les limites du noeud de chaise

Bien que pratique et facile à apprendre, le noeud de chaise souffre d’un gros défaut : il se défait facilement lorsqu’il n’est pas en charge.

Attention donc, le nœud de chaise n’est pas sécurisé pour des applications où la charge n’est pas constante. Il n’est ainsi par recommandé pour l’assurage sur corde en escalade, où on lui préfère classiquement le nœud de huit.

 

Je vous montre dans une autre lettre deux méthodes pour le sécuriser !

 

Allez dehors et essayez !

Sylvestre Grünwald

signature

La lettre de Sylvestre t’a plu ? 

Inscris-toi aux Chroniques du fond des bois pour recevoir les autres.

Je veux recevoir les autres lettre de Sylvestre

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.