Les cryptomonnaies, une idéologie survivaliste !

bitcoin survivaliste

Les cryptomonnaies sont un sujet techniquement très complexe.

Mais une piste intéressante pour tous ceux qui veulent se couper du système bancaire et devenir prévoyant.

Ou du moins, s’en émanciper au maximum.

Je déteste les banques, ce sont des voleurs.

Elles ruinent les plus modestes à coup d’agio si tu as le malheur d’être en négatif. J’en ai fait les frais étudiant…

Mais surtout, elles investissent l’argent de leurs épargnants dans des placements à haut risque.

Quand elles gagnent, les actionnaires touchent des milliards.

Quand elles perdent, l’Etat comble leurs pertes avec l’impôt des contribuables.

On ne détruit pas un système en le combattant, mais en construisant sans lui.

C’est exactement ce que font les crypto-monnaies.

 

C’est quoi une crypto-monnaie ?

Il existe des centaines de cryptos, chacune a ses caractéristiques.

Pour plus de facilité je ne parlerai que de la principale, le Bitcoin (BTC).

Le Bitcoin est une monnaie :

  • Virtuelle, elle n’a pas d’existence physique comme l’euro ou l’or.
  • Ultra sécurisée, le code n’a jamais été cracké, elle est bien plus sûre qu’une banque.
  • Décentralisée, elle repose sur plusieurs centaines de serveurs à travers le monde, si un tombe, ça n’a aucun impact sur le reste du réseau.
  • Anonyme, si tous les échanges sont publics, aucun nom n’apparaît nulle part.

Pour faire simple, c’est un moyen de paiement informatique à la sécurité sans faille qui n’est dépendant de personne.

Aucune banque, aucun État ou organisme ne le contrôle.

Tout se fait de particulier à particulier, sans contrôle.

 

Les cryptos sont nées d’une idéologie survivaliste

Le bitcoin a été créé après la crise financière des subprimes de 2008.

Un groupe d’informaticiens anti-système a été effaré des dégâts causés par une poignée de banques privées sur l’économie mondiale.

Ils ont décidé de réinventer le système bancaire en créant un système de paiement libre que tout le monde pourrait utiliser sans restriction, mais surtout, sans possibilité de fraude.

Un système résilient, capable de résister aux futures crises financières.

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA TECHNIQUE DE CONSERVATION OUBLIÉE

technique de conservation oubliée
20 minutes de préparation = des années de conservation

Découvre tous les secrets de la lacto-fermentation !

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

 

Les cryptomonnaies échappent TOTALEMENT au contrôle du système

Les gouvernements, les banques, le FMI, l’OMC… et j’en passe.

Tous veulent contrôler les cryptos, ils ne peuvent pas tolérer que quelque chose leur échappe.

Ça les rend fous et ça leur fait peur.

C’est pour ca qu’il font une aussi mauvaise réputation aux cryptos, arnaques, trafique d’arme, financement du terrorisme…

Tout doit pouvoir être surveillé… et taxé !

Mais les cryptos sont totalement décentralisées, il n’est pas possible de faire tomber le système.

Et si demain des États décidaient d’interdire la possession et les transactions de cryptos, il leur serait tout simplement impossible de faire appliquer la loi.

C’est au-dessus d’eux.

 

Les cryptos sont en train de s’imposer dans la vie courante !

Il y a encore quelques années, les cryptomonnaies n’étaient encore qu’un  “truc de geek” sans application réelle.

Mais depuis, les applications concrètes se multiplient.

Les plus grands sites e-commerces acceptent les paiements en Bitcoin.

Des cartes de paiement existent et permettent de réaliser les achats du quotidien, supermarché, restaurant, paiement en ligne…

Même paypal s’y est mis ! 

 

Le Bitcoin n’est pas une arnaque !

Oui, Il y a des arnaques autour des crypto-monnaies, mais cite-moi un domaine dans lequel il n’y en a pas…

Mais le bitcoin en lui-même est sain.

C’est sa complexité technique et les arnaques de quelques intermédiaires sans scrupules qui lui ont donné cette réputation.

Dire que le bitcoin est une arnaque, c’est comme dire que l’or est une arnaque car un vendeur d’or sur leboncoin a vendu à ta voisine du cuivre doré au lieu de véritables pièces d’or.

Le problème n’est pas l’or, mais le vendeur (et la naïveté de ta voisine…).

Il y a de tout autour des crypto-monnaies, des escrocs, mais en grande majorité des intermédiaires sérieux.

On fait du bruit quand on s’est fait arnaquer, mais on reste discret quand tout se passe bien.

 

En cas d’effondrement total, les cryptomonnaies ne serviront à rien

Les cryptos sont des monnaies virtuelles, qui dépendent totalement d’internet, des serveurs informatiques et de l’électricité.

On est bien d’accord là dessus.

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’y intéresser.

Ton compte Paypal et ta carte bancaire ne te serviront à rien non plus en cas d’effondrement, pourtant tu les utilises au quotidien.

 

Pourquoi investir dans les cryptomonnaies ?

Tu as 3 principales raisons d’acheter des cryptos :

  • Réaliser de grosses plus values, c’est risqué, mais tout à fait possible, je suis a plus +220% sur mes différentes cryptos.
  • Sécuriser une petite partie de ton épargne hors du système bancaire.
  • Réaliser des transactions anonymes, tu peux acheter ce que tu veux, à qui tu veux, sans laisser de traces.

Dans une approche survivaliste, seule la partie sécurité financière m’intéresse.

 

Combien investir dans les cryptomonnaies ?

Attention à la volatilité, la valeur des principales cryptos est en grande partie fixée par l’offre et la demande.

C’est un peu le même principe qu’en bourse.

La première chose à faire est de garder la tête froide. Ne te laisse pas aller à l’euphorie que l’argent facile peut procurer.

Tu dois placer uniquement l’argent que tu peux te permettre de perdre.

Ta sécurité financière doit passer largement avant sur de potentiels gains.

Personnellement, je ne mets que 10% de mon épargne dans les cryptos.

Prépare-toi !

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lame
Lame
20 jours il y a

Pour accroître sa sécurité financière, mieux vaut ne pas se faire de film, garder la tête froide et s’adapter à la réalité.
 Le mouvement cypherpunk n’a pas refait le monde et les cryptomonnaies apportent plus d’ennui plus de chance de vous causer des ennuis que de vous protéger de la précarité :
– Un Etat efficace est parfaitement capable d’interdire les cryptomonnaies et repérer les transgresseurs. Ex : Chine.
– Un Etat déterminé est parfaitement capable de forcer les administrés à déclarer leurs revenus en cryptomonnaies et les imposer. Ex : Les USA, la France, la Belgique.
– La majorité des particuliers et des entreprises ne savent pas comment se procurer des cryptomonnaies
– Les canaux qui permettent de se procurer des cryptomonnaies en éludant l’impôt sont contrôlés par des organisations criminelles qui réclament une dîme ou pire.
– La spéculation en cryptomonnaie n’est qu’une forme de trading. Les chances de réaliser des gains dépendent de l’ampleur de la mise et sont tributaires d’équipements coûteux.
– Non seulement les petits investisseurs ont de forte chances d’enregistrer des pertes mais ils auront beaucoup de mal à se passer de tas d’intermédiaires et conseillers qui gonfleront leurs frais. Lors des ruées vers l’or, peu de prospecteurs deviennent riches et ceux-là ne représentent qu’une toute petite fraction de ceux qui s’enrichissent.
– Ceux qui souhaitent que les pouvoirs publics les protègent des terroristes et des mafias doivent comprendre que la lutte contre le blanchiment d’argent est un aspect essentiel de la lutte contre les organisations clandestines.
 L’incompétence et la médiocrité de notre classe politique ne démontrent pas la pertinence des théories anarchocapitalistes :
– Qui est convaincu par les stratégies des survivalistes pourrait croire que l’Etat est inutile. Or, la majorité des survivalistes envisagent de s’enfermer dans leur base autonome durable pendant l’Effondrement mais de contacter ensuite les autres BAD recréer des micro-Etat et des ligues aussi vite que possible.
– Un Etat ne peut prester les services publics vitaux sans budget et seul un superEtat autarcique pourrait se financer sans impôt. Ex : le technat d’Edward Scott.
– Les Etats qui ne peuvent se financer sans impôt sont contraints de lutter contre la fraude et l’évasion fiscale : ce n’est pas une tyrannie.
 Pour renforcer sa sécurité financière, on préfèrera des procédés moins hasardeux et périlleux que ceux des cypherpunks et anarchocapitalistes : épargner plus qu’on ne dépense chaque mois, réduire son infodépendance, pratiquer la sobriété volontaire, traquer les gaspillages, recycler tout ce qu’on peut, produire soi-même les denrées qu’on consomme, entrer en contact direct avec les fournisseurs pour réduire les coûts induits par les intermédiaires, utiliser les monnaies régionales légales, s’inscrire dans une système d’échange locale ou un jardin d’échange universel.

Perrin
Perrin
6 mois il y a

Merci de bien vouloir m envoyer le dossier fiscalité de ma commande resilience financiere vous m avez envoyer 2 fois l avant dernière vidéo mais rien depuis et pas moyen de vous joindre autrement s est énervant

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.