Pourquoi et comment stocker du carburant en toute sécurité ?

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Salut Camarade,

Une file de plusieurs dizaines de voitures devant une station service, deux hommes qui en viennent aux mains.

Des rayons de supermarché qui se vident dangereusement.

Ça aurait pu être le Liban, dont je t’ai beaucoup parlé ces derniers jours.

Mais non, c’est en Angleterre !

Entre le covid et le Brexit, le manque de chauffeurs routiers crée une pénurie majeure de carburant et de nourriture.

L’armée vient d’être déployée pour calmer la crise et approvisionner les stations-service.

article pénurie d'essence armée anglaise déployée

Tu dois stocker du carburant !

Notre mode de vie est ultra-dépendant des importations, notamment pour le pétrole.

Il suffit d’un problème chez un pays fournisseur, ou quelque part dans la chaîne logistique, pour créer de graves ruptures de notre normalité.

Stocker du carburant chez toi, c’est :

  • Continuer à te déplacer en cas de pénurie, travail, courses, urgence médicale…
  • Ne pas perdre des heures à faire la queue devant des stations services vides !
  • Produire ta propre électricité avec une génératrice en cas de coupure de courant ;

En cas de grave rupture de la normalité, le carburant est également un très bon produit à troquer !

Quel contenant choisir ?

Dans cette lettre, je ne vais pas te parler des cuves de grandes capacités, qui coûtent cher et sont très spécifiques.

Mais des contenants individuels, abordables et que tu peux te procurer facilement.

Pour être efficace et sûr, ton contenant doit être :

  • Opaque, pour protéger le contenu des UV qui dégradent le carburant ;
  • En acier, le plastique a tendance à se dégrader avec le temps ;
  • Facilement transportable, avec une poignée ;
  • Pas trop lourd, pour être transporté par n’importe qui ;
  • Parfaitement hermétique, pour éviter les fuites, notamment de vapeurs ;
  • Facile à ranger, avec une forme standard ;
  • Spécifiquement conçu pour le stockage du carburant.

Ce que je te recommande, c’est le Jerrycan de 20 litres type “army”.

jerrican stocker du carburant

C’est solide, parfaitement étanche, facile à transporter et pratique à ranger.

En Suisse, tu les trouves chez Jumbo : https://www.jumbo.ch/fr/bidon-d-essence-7493?sku=1074617

En France chez LeroyMerlin ou Gammvert :

https://www.leroymerlin.fr/produits/terrasse-jardin/outils-motorises-jardin/accessoires-et-consommables-outils-motorises/jerrican-en-metal-pour-hydrocarbure-ribiland-prje20metal-20-litres-82037235.html

https://www.gammvert.fr/2-1360-outils-de-jardinage/2-24-tondeuses-a-gazon/3-5144-consommable-et-accessoires-pour-outillage-motorise/p-50751-jerrycan-metallique-pour-carburant-20-l-pressol

Une fois que tu as choisi le modèle qui te convient, prends les tous identiques, ça facilitera le stockage.

N’oublie pas non plus de prendre un bec verseur adapté.

 

Où stocker pour limiter les risques ?

Attention, il ne faut pas faire n’importe quoi !

Les carburants sont des produits sensibles, ils doivent être stockés dans de bonnes conditions.

Je ne t’apprends rien, les fuites et les vapeurs de carburant peuvent provoquer des incendies et si un incendie se déclare touche ton stock c’est un risque d’explosion.

Alors première règle : ne jamais stocker des jerricans dans une habitation.

Ton lieux de stockage doit être  :

  • Sec, l’humidité peut abîmer des jerricans et les rendre moins étanches ;
  • Isolé, pour limiter les écarts de températures extrêmes ;
  • Protégé des sources de chaleurs et des risques d’incendie ;
  • Sécurisé, idéalement fermé à clef ;
  • Aéré, pour éviter l’accumulation de vapeurs inflammables.

Personnellement, je stocke mon essence dans mon garage, qui ferme à clef, mais loin de mon atelier (où j’utilise des outils qui créent des étincelles) et du tableau électrique de mon installation photovoltaïque.

Si tu habites en appartement, tu peux envisager de stocker dans ta cave ou ton parking, s’ils sont bien aérés.

Note aussi que la plupart des assurances ne prennent pas en charge les dégâts causés par le stockage de grosses quantités de carburants.

 

Essence et diesels, la principale différence

La principale différence entre l’essence et le diesel, c’est la durée de stockage maximale avant qu’ils ne perdent en efficacité.

  • La qualité de l’essence se dégrade à partir de 6 mois ;
  • Le diesel se stocke plusieurs années sans soucis.

Ce que je te conseille, c’est de faire tourner tes stocks tous les 3 ou 4 mois.

Utilise tes jerricans pour faire le plein de ta voiture, puis remplis-les avec du carburant neuf.

C’est le même principe que tes stocks de nourriture.

Si tu veux conserver ton essence sur plusieurs années, il existe des additifs stabilisateurs comme celui ci : https://bardahl.fr/fr-fr/nos-produits/automobile/additifs/moteur-essence/stabilisateur-essence-24-mois

 

6 astuces pour optimiser ton stockage de carburant

  1. Remplis tes jerricans à ras bord pour éviter la formation de vapeurs et une oxydation trop rapide ;
  2. Indique le type de carburant et la date de remplissage sur le jerrican ;
  3. Fais tourner tes stocks régulièrement pour limiter la dégradation du carburant ;
  4. Place un extincteur à proximité de ton stock ;
  5. Ne laisse jamais le réservoir de ta voiture tomber en dessous de la moitié ;
  6. Repère les stations services peu fréquentées autour de chez toi.
 

Si tu as d’autres astuces, tu peux les partager dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Kustom
Kustom
21 heures il y a

Je suis étonné que le gaz ne soit que très rarement cité lorsqu’il s’agit de stocker une source d’énergie. C’est pourtant un carburant propre facile à stocker et qui ne se dégrade pas avec le temps contrairement à l’essence. Il est idéal pour faire marcher un groupe électrogène, pour alimenter une gazinière, où même faire rouler un véhicule. Acheter un véhicule avec un équipement GPL n’est pas une mauvaise idée…. Une autre solution pour une personne prévoyante consiste à équiper un ancien véhicule à carburateur pour qu’il tourne au gaz (petite astuce, une twingo de 1ère et 2ème génération possède un moteur de 4L avec une culasse à injection. Il suffit d’aller à la casse chercher une ancienne culasse à carburateur et de la remonter dans la twingo pour obtenir à bas prix un vrais véhicule de survivaliste discret et prêt à marcher au gaz). Le mécanicien d’un magasin de motoculture pourra vous aider pour le branchement.
Aujourd’hui en France, la recharge d’une bouteille de 13 kg butagaz coute un peu plus de 37 euros. Je recharge les miennes pour 13 euros grâce à cette autre astuce ; j’ai acheté sur amazon un « adaptateur GPL pour bouteille 13 kg » pour 35 euros. Dans une bouteille vide, ne dépassez pas 20 litres de gaz, la bouteille peut en contenir plus mais il faut respecter une marge d’expansion. Le GPL remplace le butane ou le propane sans aucune modification de leurs détendeurs respectifs. Bien entendu il ne gèle pas. Il est à noter que dans la plupart des pays européens la recharge de GPL dans une bouteille est autorisée, mais en France, c’est interdit. Notre gouvernement a décidé que c’était plus dangereux chez nous qu’ailleurs. En fin d’annèe, j’ai l’habitude de vider les réservoir d’essence de mes outils de jardin (tracteur, motobineuse, tondeuses, taille haie, etc…) et de les faire tourner 5 minutes au gaz pour protéger les joints de la dégradation de l’essence pendant l’hiver. Un simple tuyau dans le filtre à air suffi dans ce cas, pour une utilisation régulière, il faudra rendre l’arrivèe du gaz par le filtre à air plus étanche.
L’autre avantage du gaz est qu’on peut très facilement le produire nous même. Toute matière vivante produit du méthane en pourrissant. Une famille de 4 personnes peut produire quotidiennement assez de méthane pour faire tourner un petit groupe électrogène pendant 8 heures. De quoi garder le congélateur à température, allumer quelques ampoules pour la soirée et se chauffer les repas. Pour cela vous aures besoins de deux futs de 200 litres en plastique bleu de 2 fois 1 mètre de tuyau et de deux robinets. Dans le premier fut (idéalement avec un grand couvercle) vous verserez vos déchets alimentaires, excréments, herbes fraichement coupé, etc… ce fut sera relié en partie haute à l’autre fût qui sera vide et ne servira qu’à stocker du méthane.Au milieu du tuyau qui sert à les relier il faut installer un petit robinet ou une valve anti retour. Cela permet de pouvoir vider plus facilement le premier fût quand il le faut. Sur le deuxième fût installer un tuyau de sortie avec un robinet et branchez le sur votre groupe électrogène. Vous avez votre centrale à gaz autonome et gratuite.
Il faut toutefois savoir que le méthane a deux inconvénients

  • Il est difficilement compressible sans un équipement adapté ce qui limite son utilisation à des moteurs fixes. Pour un groupe électrogène par contre ce sera parfait.
  • C’est un gaz humide. Ce qui veut dire que si vous arrétez votre groupe électrogène pendant 15 jours, vous ne pourrez plus le redémarrer. Tout aura rouillé à l’intérieur. La seule solution quand vous prévoyez de vous absenter sera de faire tourner votre groupe à l’essence ou au gaz GPL, Butane, Propane pendant 2 jours avant de l’éteindre.

En ce qui concerne les véhicules électriques et les véhicules modernes/connectés en général, je suis un peu sur la retenue.
Souvenez de l’ouragan IRMA qui a frappé la Floride en septembre 2017. La population du sud de la Floride avait pour consigne de s’éloigner de 500 km. Les propriétaires de Tesla se sont inquiété parce que l’autonomie de leurs voitures ne leur permettrait pas ce trajet. La société TESLA a reprogrammé les voitures à distance et en une nuit (du 10/09/2017 au 11/09) l’autonomie des batterie est passée de 60kw à 75kw. Les Tesla ont ainsi gagné 60 kilomètres d’autonomie et tout le monde s’est empressé d’applaudir la réactivité de Tesla. Mon passif m’a amené à penser au revers de la médaille de ce tour de passe passe. Envisageons maintenant un autre exode pendant lequel une grande partie de la population doive se retrouver sur les routes en même temps. Votre statut ou votre haut rang dans l’échelle social de votre pays vous permettra t’il d’être absolument certain que votre voiture n’aura pas subit une reprogrammation pendant la nuit pour vous empécher de démarrer le lendemain et ainsi rendre la route plus fluide pour les plus « méritants de nos dirigeants »? Je vous laisse y réfléchir.
Sur le même sujet, j’ai eu une discussion avec une personne qui travaille à la recherche et au développement chez Peugeot. Eux aussi multiplient les offres de voitures connectées quelles soient électriques ou thermiques. Cette personne m’a avoué que certains de leurs manager ont déjà envisagé de créer à distance des pannes aléatoires sur leurs véhicules. Ces pannes frapperaient en priorité les véhicules qui ne seraient pas entretenues dans le réseau Peugeot et se multiplieraient les années ou les chiffres de ventes de véhicules neufs tomberaient. Une façon comme une autre d’équilibrer la balance financière d’un grand groupe.
Aujourd’hui la nature du carburant n’est plus la seule problématique à prendre en compte pour garder une capacité de déplacement dans un environnement instable. L’électronique et les voitures connectés sont une nouvelle donne. Alors toujours prêt à acheter une voiture moderne pour jouer au survivaliste? Je connais quelques 4×4 rutilants et sur-équipés qui vont rester au garage à l’allure où ça va.
J’espère vous avoir donné quelques éléments de réflexion. Faites en bon usage.

Gilles
9 jours il y a

Si l essence se dilate à la chaleur, peut être vaut il mieux ne pas remplir completement les jerricans ?

Viviane
Viviane
9 jours il y a

Des véhicules solaires commencent à avoir une bonne autonomie. 700km pour la Lightyear one qui annonce 700 km d’autonomie en jouxtant capteurs solaires de toit et batteries. D’autres sont dans les carton, pas encore commercialisés mais en projet. Plutôt que de stocker l’essence en quantité limitée, je préfère stocker… les moyens d’acheter véhicules solaire et panneaux solaires pour produire autant que possible l’électricité nécessaire. Mais je n’achète pas maintenant car les prix devraient baisser quand il y aura plus de concurrence. C’est l’affaire d’un an ou deux, je pense.

Convertor
Convertor
10 jours il y a

L’autre façon de « survivre » à une courte rupture de la normalité comme en Angleterre, c’est d’utiliser l’électricité, aussi pour rouler en voiture… Plus simple et plus discret que de doter ta voiture d’un gazogène ! 🙂

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin