“C’est à cause des gens comme toi qu’il y a des pénuries !! »

Il y a quelques jours, je lisais un commentaire sous ma vidéo YouTube dans laquelle j’explique comment se créer un stock de nourriture.

Le voici : “T’as pas honte d’inciter à faire des stocks ? C’est à cause des gens comme toi qu’on a des pénuries !! ».

A court terme, la personne qui a écrit ce commentaire a raison.

Oui, en incitant les gens à faire des stocks pendant une crise, je suis conscient de contribuer à créer des pénuries.

Mais j’en suis fier !

Je t’explique pourquoi.

Avant tout, un état des lieux… alarmant !

Aujourd’hui en France tout fonctionne en flux tendu, surtout dans l’alimentation, avec les dates de péremption et les frais d’entreposage.

Les usines agro-alimentaires produisent juste ce qu’il faut pour livrer les centrales de distribution, elles n’ont pas de stock.

Les centrales de distribution ne stockent la nourriture que quelques jours, le temps de la redistribuer vers les supermarchés.

Les supermarchés n’ont que quelques jours devant eux et passent commande aux centrales de distribution tous les soirs pour le lendemain.

La grande majorité des consommateurs (nous) ont moins d’une semaine de nourriture dans leurs placards.

Ah et j’allais oublier, l’Etat français n’a (quasiment) aucun stock de nourriture pour sa population (contrairement à la Suisse).

C’est assez tragique, quand on sait qu’au Moyen-Âge, garantir la sécurité alimentaire d’un village était une des missions primordiales des consuls (les ancêtres de nos maires actuels, en quelque sorte).

Résultat : au moindre problème sur la ligne d'approvisionnement, il y a une pénurie

La chaîne d’approvisionnement alimentaire est tellement en flux tendu qu’au moindre problème, il y a des pénuries.

Ça peut être :

  • Un problème de matière première, le manque de blé ukrainien et russe par exemple ;
  • Un soucis dans la distribution, comme une grève des chauffeurs routiers ;
  • Une hausse subite de la consommation, notamment suite à des achats paniques lors de crises ;

Peu importe la cause, le résultat est toujours le même.

Des rayons de supermarché se vident, une panique s’empare de la population et des idiots se battent pour un paquet de pâtes.

Oui, en incitant à faire des stocks, je contribue à créer des pénuries…

La communauté APS a bien grandi depuis les débuts…

Aujourd’hui vous êtes plus de 50 000 à lire quotidiennement mes emails, environ 60 000 sur les réseaux sociaux et 37 000 sur YouTube.

Alors forcément quand j’incite à faire des stocks il y a un impact, même minime.

Mais le problème n’est pas là, ça fait 3 ans que j’incite à faire des stocks, peu importe la situation.

Quand tout va bien, quelque centaines de personnes qui créent un stock n’ont quasiment aucun impact sur l’approvisionnement alimentaire.

Malheureusement, la plupart ne m’écoutent pas quand tout va bien, ils attendent la crise pour commencer leur stock.

Et se précipiter au supermarché pour faire un stock quand il y a déjà une tension sur la chaîne d’approvisionnement ça peut créer ou aggraver une pénurie.

Donc oui, je l’assume, quand il y a une crise en cours et que j’incite à faire des stock, je contribue à créer des pénuries.

Et c’est une bonne chose !

Ce qui ne nous tue pas nous rend fort, nous rend plus résilient !

Ce n’est pas normal que notre approvisionnement alimentaire soit aussi fragile…

Nous prenons un risque inconsidéré à croire (ou faire semblant de croire) qu’il n’y aura jamais aucun problème.

Si notre société est aussi fragile c’est que nous n’avons pas traversé de crise depuis trop longtemps.

A force de vivre dans la tranquillité nous sommes devenus faibles, incapables de résister aux crises.

Et qu’on le veuille ou non, nous vivons en communauté, ta capacité personnelle à résister à une crise dépend de la capacité de la communauté tout entière à faire face.

Concrètement, en cas de pénurie massive de nourriture :

  • Si tu es le seul à avoir un stock, tes voisins viendront le chercher, de gré ou de force ;
  • Si tout le monde (ou au moins la majorité) a un stock, tout le monde attendra pacifiquement la résolution du problème et tout se passera bien.

Tu n’es vraiment fort que si tout le monde est fort.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Plus il y a de petites pénuries et plus nous serons résilients !

S’arrêter au fait qu’inciter à faire des stocks contribue à créer des pénurie c’est n’avoir qu’une vision très court-termiste.

Une petite pénurie de temps en temps est une excellente chose !!

C’est un électrochoc pour ceux qui n’avaient pas encore pris conscience que nous vivons dans une société fragile.

Et qu’avoir de la nourriture en abondance n’est pas un acquis.

Ceux qui ont paniqué pendant une crise seront devenus résilients à la suite !

Ceux qui se sont retrouvés devant des rayons de supermarchés vides, alors qu’ils n’avaient rien stocké chez eux, ont eu peur.

Et ils ont eu raison d’avoir peur, si la crise s’était aggravée ils se seraient retrouvés dans une situation… problématique.

Mais aujourd’hui, ils ont compris, ils ont un stock et à la prochaine crise ils resteront tranquillement chez eux à attendre que ça passe.

Ils ne participeront pas aux achats panique de dernière minute et tu ne les verras jamais se battre au milieu des rayons.

A force de subir des petites pénuries, nous serons de plus en plus nombreux à nous constituer un stock.

Et à mettre en place des systèmes d’approvisionnement plus autonomes, pour ne plus dépendre uniquement des supermarchés.

Potagers, petits élevages, échanges entre voisins, cueillette, etc.

Mon souhait c’est qu’en cas de crise majeure nous soyons assez nombreux pour assurer nous-même notre survie… et celle de ceux qui n’ont rien prévu.

C’est la seule façon de ne pas sombrer dans l’anarchie en cas de crise prolongée.

C’est dans cet objectif que je suis fier de contribuer aux pénuries.

6 astuces pour te créer un stock de nourriture (presque) gratuit

Pur hasard du calendrier,  j’ai sorti sur YouTube une vidéo où je donne 6 astuces pour te créer un stock de nourriture (presque) gratuit

A regarder absolument si tu as un budget limité, ou tout simplement si tu veux faire chasse au gaspillage alimentaire.

Prépare-toi !

 

Antoine,
Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.