Le stockage alimentaire, c’est pour les riches !?

Il y a quelques semaines, j’ai rédigé un post Facebook pour insister sur l’importance de se constituer un stock alimentaire.

stock de nourriture à la poubelle

J’ai été surpris par certains commentaires.

Beaucoup sont motivés, mais font face à un problème : le budget.

témoignage stockage alimentaire commentaire facebook

Toi aussi, tu as des moyens financiers limités ou tu veux faire des économies ?

Alors voici 6 astuces pour te lancer dans le stockage de nourriture à moindre frais.

Voire même gratuitement !

 

5 astuces de stockage alimentaire appliqué à la survie 

 

Astuce 1 : Les promotions des supermarchés sur les articles alimentaires

Rien ne t’oblige à tout acheter d’un coup !

Tu peux très bien créer ton stock de nourriture sur plusieurs mois.

En prenant ton temps et en bénéficiant des promotions, tu peux considérablement réduire ton budget.

 

Astuce 2 : Faire un potager pour gagner en autosuffisance alimentaire

Ça paraît tellement évident que j’ai hésité à l’indiquer.

Mais parmi tous ceux qui disent ne pas avoir les moyens de se constituer un stock alimentaire à la maison, il y en a forcément qui ont un jardin…

Un terrain, deux ou trois outils et quelques graines… un potager peut être lancé pour quelques dizaines d’euros.

Et difficile de trouver une meilleure façon de te procurer une nourriture saine.

Reste ensuite à conserver tes récoltes.

 

Astuce 3 : Les fins de marchés pour un stockage alimentaire économique

fruits et légumes récup marché pour stockage alimentaire

Après les marchés, les producteurs de fruits et légumes jettent une partie de leur marchandise.

Fruits trop mûrs, légumes légèrement abîmés, manque de place de stockage alimentaire…

Tu peux alors récupérer des kilos de fruits et légumes à prix cassé, voire gratuitement.

À toi ensuite de voir si tu préfères les consommer immédiatement pour préserver tes réserves de nourriture de survie, les congeler ou les sécher.

Astuce 4 : Le potager des proches/voisins pour agrémenter son stock de nourriture existant

On connaît presque tous un excellent jardinier qui produit plus qu’il ne peut manger.

Il sera sûrement ravi de te donner ou de troquer une partie de sa production alimentaire.

Astuce 5 : Les aides alimentaires pour optimiser ton stockage de nourriture

Bénéficier des aides alimentaires et des programmes sociaux n’est pas une honte.

Tout le monde traverse une période difficile au moins une fois dans sa vie.

Contrairement à ce qu’on pense, les Restos du Cœur ont souvent plus de nourriture qu’ils ne peuvent en distribuer.

Tu peux trouver plus d’infos sur se site : https://www.aide-sociale.fr/aide-alimentaire/


TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.


 

Astuce bonus : Les poubelles des supermarchés pour constituer un stock alimentaire de survie à partir de zéro

C’est mon frère qui m’a fait découvrir cette astuce.

Il fait un apprentissage avec un salaire de misère et touche à peine de quoi payer son loyer.

Du coup, il se démerde et fait le tour des poubelles des supermarchés.

C’est incroyable tout ce qu’ils jettent : produits à quelques jours de la DLC, fin de saison, déstockage… 

Les invendus du jour sont stockés dans une benne, il n’y a qu’à se servir.

Parfois il faut escalader un mur, parfois il y a un trou dans le grillage. La règle implicite c’est de ne rien dégrader et de tout laisser propre après ton passage.

Il y en a tellement qu’il ne peut pas tout manger, il en distribue à ses amis.

stock de nourriture à la poubelle

Tout est encore comestible pendant au moins une semaine. Tu peux donc fortement réduire tes dépenses alimentaires et profiter des économies réalisées pour te constituer un stock de nourriture pour au moins 1 an.

Certains produits peuvent même être conservés plusieurs mois, voire années (gâteaux, pâtes, conserves…).

 

En 5 minutes, j’ai trouvé 6 astuces pour me créer un stock alimentaire de survie efficace

Et je suis sûr qu’il y en a au moins une dizaine d’autres.

Je vais parler cash, tant pis si ça choque.

Si tu n’es pas prêt à l’accepter, libre à toi de quitter ce blog.

Les commentaires sur Facebook m’ont à la fois peiné, déçu et énervé.


En France, il y a assez de nourriture pour tout le monde 

La dernière fois qu’on en a manqué, c’était pendant (et quelques années après) la Seconde Guerre mondiale. Il y a plus de 70 ans.

Pour avoir à manger, il fallait présenter un ticket de rationnement.

ticket de rationnement guerre mondiale

Aujourd’hui, il y a tellement de nourriture qu’on peut se permettre d’en jeter 10 millions de tonnes par an (1).

Tellement que 17 % de la population française est catégorisée comme obèse (2).

Si certains n’arrivent pas à se constituer un stock de nourriture, il y a un problème !

Et pas la peine d’aller chercher bien loin, le problème c’est eux. 

S’ils n’arrivent pas à se procurer suffisamment de nourriture pour se créer un stock de survie à la maison, alors que les magasins sont pleins, je n’ose même pas imaginer ce qui se passera pour eux en cas d’effondrement…

Ils vivent avec des œillères… 

œillères cheval brun

Ils sont incapables d’avoir une vision suffisamment large pour trouver eux-mêmes des solutions.

C’est malheureusement plus simple de se plaindre de son sort que de se sortir les doigts du cul.

La survie c’est pourtant ça : trouver des solutions quand les problèmes arrivent.

 

L’argent n’est PAS un problème en situation de survie alimentaire

Les personnes les plus résilientes que je connaisse vivent avec trois fois rien.

Ils ont compensé leurs faibles moyens financiers par de l’ingéniosité et de la débrouillardise.

 

L’esprit de la prévoyance

Des problèmes, on en a tous. 

Ce qui fait la différence entre un prévoyant et les autres, c’est sa capacité à analyser un problème et à trouver des solutions.

Parfois ça fonctionne, parfois non.

Mais quand les autres ne bougent pas, le prévoyant avance.

Quand il y aura une rupture de la normalité, que les autres seront pétrifiés, il sera capable de s’en sortir et de prendre soin de ses proches.

C’est cette mentalité saine et efficace que je partage dans mon livre, le Guide de Préparation à la (Sur)vie.

À ton tour de donner tes astuces pour te constituer un stock alimentaire à moindres frais dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources : 

(1)https://www.consoglobe.com/qui-jette-le-plus-de-nourriture-en-france-et-dans-le-monde-cg 

(2) https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/obesite  

S’abonner
Notification pour
guest

165 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stéphanie Hardy
Stéphanie Hardy
5 mois il y a

Je travaille en boulangerie et le soir, ils jettent les invendus du jour… Il m’arrive de repasser après la fermeture et avant le ramassage des ordures pour récupérer du pain que je redistribué. Une de mes voisine me donne en échange les conserves qu’elle reçoit dans ses colis d’aide alimentaire et ne consomme pas, et ses briques de lait en trop.

Laura
Laura
6 mois il y a

Bonjour et merci pour cet article. Je gagne moins de 900€ et je stock depuis quelques mois sans problème. Je prends tous les mois 20/30€ pour acheter du stock.
Je fabrique tous mes produits depuis 8 ans ; crème, dentifrice, shampoings, produits ménagers. Je ne veux pas dépendre de « magasins » et enrichir le système..
Je sais que le lundi matin, l’intermarché près de chez mois brade les DLU courtes à 70%. J’ai partagé autour de moi !
Vous avez raison, on peux toujours se débrouiller et je crois que les gens on oublié le mot « solidarité » en donnant/partager/troquant…ils vivent dans la « matrice », limitant leurs pensées…il ne faut pas leur en vouloir, c’est pas facile de se sortir du système. Mais cela s’apprends et ce que j’essaye de partager autour de moi..

Julien
Julien
6 mois il y a

Bonsoir Antoine. En effet, faire un stock est à la portée de tout un chacun, même ceux disposant d’un petit revenu. C’est mon cas. Et pourtant, j’arrive à stocker malgré tout, pas mal de produits. J’ai commencé en fin 2019. Je stocke pour 3 personnes adultes, moi y compris. Mon astuce, s’appelle le « copy canning ». Le principe est simple : pour un produit que j’achète en courses, je le double ou triple, suivant l’article et son prix, et le ou les exemplaires en plus viennent compléter le stock. En achetant par exemple un paquet de pâtes, j’en achète un ou deux paquets de plus qui vont dans le stock. En procédant ainsi, j’ai une bonne réserve de produits variés, alimentaires et non alimentaires. Je possède aussi un grand jardin potager, de deux parcelles, une de 135 mètres carrés, et une autre de 190 mètres carrés ( 325 mètres carrés en tout), avec 5 cuves de 1000 litres chacune, pour le stockage de l’eau ; ce sont des cuves IBC, surélevées. Plus 4 poules. Je ne veux pas juger les gens qui ne se bougent pas pour se constituer un stock d’urgence, mais il est souvent vrai, que ces gens manquent de volonté pour le réaliser. Avec les quelques astuces, que vous, Antoine, avez proposé, ce sera déjà une piste pour certains. Je rajouterais même qu’il faut être déterminé à y arriver. Il y a de l’aide en ce sens, de nombreux blogs et des chaînes Youtube traitent du sujet des stocks alimentaires. Les prix de l’alimentaire, en ce mois de mars 2022, ont augmenté, et ils augmenteront encore dans un avenir proche, mais il est encore temps de stocker. Le meilleur moment pour cela, c’était hier, et le deuxième meilleur moment, c’est aujourd’hui. L’on peut aussi se fournir en produits dans les magasins de destockage, à des prix très avantageux. Par chez moi, il y a deux magasins de ce type, et on peut vraiment y faire des affaires réelles. Pour ma part, je m’y rend chaque mois, au moins une fois, sinon deux. Merci à vous, Antoine, pour tous vos bons conseils. Bonne soirée.

pelegrin
pelegrin
7 mois il y a

Bonjour, sauf que maintenant ils mettent de la javel dans les poubelles de supermarché pour pas que l’on y récupère…
Il est clair, que moi ayant dû survivre avec 10 € par semaine, ils s’en foutent royalement en haut, eux qui gagnent 10 fois plus… Si je n’avais pas eu mon jardin et été cherché des pommes et autres sur les bords des chemins…
Une chose est sûre, ne comptez pas sur eux pour arranger les choses bien au contraire, attendez-vous au pire.

Sabrina
Sabrina
6 mois il y a
Répondre à  pelegrin

C’est maintenant interdit depuis 2015, les grandes surface doivent donner ou simplement jeter si impossible de donner à une association (ce qui arrivent souvent malheureusement).
J’ai travaillé dans un leclerc il y a quelques années et c’est vrai que j’ai été choqué de toute la nourriture jeter tous les jours fuit légume (nickel) compris.
Lorsque l’amendement pour l’interdiction de répandre de la javel sur les invendus a été vote il a été stipuler que les grandes et moyennes surface pouvaient (voir même devaient) signer des conventions avec des associations caritative pour faciliter les dons…
Alors pourquoi ne pas le faire ? Il faut être au minimum 2 pour la constituer, une adresse de domiciliation et pas besoin de capital pour la créer…
Cela pourrait être une astuces pour non seulement éviter le gaspillage et pouvoir finir les fins de mois tout en constituant son stock et aider l’entourage aussi.
Ce n’est qu’une idée, après je ne sais pas si ce serait assez efficace…

Christelle
Christelle
7 mois il y a

Mon père m’a appris très jeune a ramasser ! De la mâche sauvage, des asperges, des orties, des mûres, des champignons, des noix et noisettes, des figues etc il y a des tonnes de fruits et légumes en pleine nature, qui peuvent être conserver en les séchant juste sur le radiateur pour certains.
Je fais bien sur le tour des grandes surfaces pour les dlc bradées, j’ai réduit à un drive par semaine pour les produits d’entretien et la litière. Nous allons au marché pour les legumes. Et je me suis mise à faire quelques conserves. Surtout des compotes et des confitures, qui sont facile à stériliser dans un faitout avec des pots de récup. J’ai acheté une yaourtière également. C’est tellement facile à faire et en 2 mois je l’ai rentabilisé.
Je suis revenue en arrière on va dire sur certains produits. Fini les kleenex et bonjour les mouchoirs en tissus. Ils sont dans la même boîte (pliage très facile expliqué sur le net) mais au lieu de les mettre à la poubelle, ils vont dans le panier a linge. J’en ai eu pour 45 euro d’achat. Rembourser en 6 mois.
J’achète petit a petit et je change mes habitudes au fur et à mesure de la même façon. Sur les sites écolos on trouve beaucoup d’astuce aussi, ce qui me permettra de pouvoir acheter après deux paquets de pâte en plus, ou des conserves a stocker.
On fait des économies en essayant surtout d’être logique. On fait quand même des sorties. Il y a pleins de spectacles gratuits organisées par les mairies maintenant. Des geocachings. Le ciné le dimanche matin. On a fait Disney et on a partagé les menus du resto car perso je ne mange pas un demi poulet seule… On prévoit tjrs a l’avance et grâce à l’internet on trouve des astuces.

Lacôte
Lacôte
7 mois il y a

Tu as raison Antoine. Dans ma petite résidence, nous faisons beaucoup d’échange entre voisins. Je dépense vraiment très peu pour la nourriture. Nous avons planté des arbres fruitiers à la place des plantes décoratives et nous cultivons sur les plates bandes. C’est très conviviale et enrichissant financièrement, moralement, intellectuellement… Danielle.

somas
somas
7 mois il y a

les astuces proposées je les utilises déja au quotidien simplement pour manger.je » fais les poubelles »des marchés, grandes surfaces etc.je ne crois pas que ça soit une solution perenne a grande échelle!!!

Barthelat
Barthelat
8 mois il y a

Bonjour , chez nous on appel ca la selection naturel et c ca la vrai vie !!! sois tu te sors les doight sois tu meurt , il faut prendre conscience du moment que l’on vit tous , la vie nous guide a revenir a l’essentiel et etre en harmonie avec la nature , nos besoins sont futiles , nous sommes des animaux a la base , alors prenons exemple , la nature nous donne tout pour exister et perpetuer la race , faisons une guerre pacifique et n’utilisons plus le systeme , il s’effondrera de lui meme !!!!

Isabelle
Isabelle
8 mois il y a

J’ai un jardin, donc, conserves de légumes fait maison ( je ne connais pas la durée maxi de conservation par contre) . Je les conserves également dans du vinaigre et les manges comme des cornichons. Dans la nature, je trouve des fruits cerises prunes mûres etc……dont je fais des stérilisations et confitures. Du pesto avec de l ail des Ours. Je sèche beaucoup d herbes aromatiques ainsi que des fruits. Je trouve des noix, noisettes champignons que je fais sécher et certaines herbes que l on trouve dans la nature ( pas n importe ou, bien sûr). Je ne me suis pas encore lancé dans la viande séchée, mais ça doit être intéressant pour la durée de conservation. Quand je vois le prix de tous ces aliments en magasin, je suis contente de faire du « fait maison  » et c’est bien meilleur au goût. Certains aliments se gardent moins que d autres, mais le minimum c’est 1 an , d autres, des années.

1 8 9 10
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.