Le stockage alimentaire, c’est pour les riches !?

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Il y a quelques semaines, j’ai rédigé un post Facebook pour insister sur l’importance de se constituer un stock alimentaire.

stock de nourriture à la poubelle

J’ai été surpris par certains commentaires.

Beaucoup sont motivés, mais font face à un problème : le budget.

témoignage stockage alimentaire commentaire facebook

Toi aussi, tu as des moyens financiers limités ou tu veux faire des économies ?

Alors voici 6 astuces pour te lancer dans le stockage de nourriture à moindre frais.

Voire même gratuitement !

 

5 astuces de stockage alimentaire appliqué à la survie 

 

Astuce 1 : Les promotions des supermarchés sur les articles alimentaires

Rien ne t’oblige à tout acheter d’un coup !

Tu peux très bien créer ton stock de nourriture sur plusieurs mois.

En prenant ton temps et en bénéficiant des promotions, tu peux considérablement réduire ton budget.

 

Astuce 2 : Faire un potager pour gagner en autosuffisance alimentaire

Ça paraît tellement évident que j’ai hésité à l’indiquer.

Mais parmi tous ceux qui disent ne pas avoir les moyens de se constituer un stock alimentaire à la maison, il y en a forcément qui ont un jardin…

Un terrain, deux ou trois outils et quelques graines… un potager peut être lancé pour quelques dizaines d’euros.

Et difficile de trouver une meilleure façon de te procurer une nourriture saine.

Reste ensuite à conserver tes récoltes.

 

Astuce 3 : Les fins de marchés pour un stockage alimentaire économique

fruits et légumes récup marché pour stockage alimentaire

Après les marchés, les producteurs de fruits et légumes jettent une partie de leur marchandise.

Fruits trop mûrs, légumes légèrement abîmés, manque de place de stockage alimentaire…

Tu peux alors récupérer des kilos de fruits et légumes à prix cassé, voire gratuitement.

À toi ensuite de voir si tu préfères les consommer immédiatement pour préserver tes réserves de nourriture de survie, les congeler ou les sécher.

Astuce 4 : Le potager des proches/voisins pour agrémenter son stock de nourriture existant

On connaît presque tous un excellent jardinier qui produit plus qu’il ne peut manger.

Il sera sûrement ravi de te donner ou de troquer une partie de sa production alimentaire.

Astuce 5 : Les aides alimentaires pour optimiser ton stockage de nourriture

Bénéficier des aides alimentaires et des programmes sociaux n’est pas une honte.

Tout le monde traverse une période difficile au moins une fois dans sa vie.

Contrairement à ce qu’on pense, les Restos du Cœur ont souvent plus de nourriture qu’ils ne peuvent en distribuer.

Tu peux trouver plus d’infos sur se site : https://www.aide-sociale.fr/aide-alimentaire/


TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

 

Astuce bonus : Les poubelles des supermarchés pour constituer un stock alimentaire de survie à partir de zéro

C’est mon frère qui m’a fait découvrir cette astuce.

Il fait un apprentissage avec un salaire de misère et touche à peine de quoi payer son loyer.

Du coup, il se démerde et fait le tour des poubelles des supermarchés.

C’est incroyable tout ce qu’ils jettent : produits à quelques jours de la DLC, fin de saison, déstockage… 

Les invendus du jour sont stockés dans une benne, il n’y a qu’à se servir.

Parfois il faut escalader un mur, parfois il y a un trou dans le grillage. La règle implicite c’est de ne rien dégrader et de tout laisser propre après ton passage.

Il y en a tellement qu’il ne peut pas tout manger, il en distribue à ses amis.

stock de nourriture à la poubelle

Tout est encore comestible pendant au moins une semaine. Tu peux donc fortement réduire tes dépenses alimentaires et profiter des économies réalisées pour te constituer un stock de nourriture pour au moins 1 an.

Certains produits peuvent même être conservés plusieurs mois, voire années (gâteaux, pâtes, conserves…).

 

En 5 minutes, j’ai trouvé 6 astuces pour me créer un stock alimentaire de survie efficace

Et je suis sûr qu’il y en a au moins une dizaine d’autres.

Je vais parler cash, tant pis si ça choque.

Si tu n’es pas prêt à l’accepter, libre à toi de quitter ce blog.

Les commentaires sur Facebook m’ont à la fois peiné, déçu et énervé.


En France, il y a assez de nourriture pour tout le monde 

La dernière fois qu’on en a manqué, c’était pendant (et quelques années après) la Seconde Guerre mondiale. Il y a plus de 70 ans.

Pour avoir à manger, il fallait présenter un ticket de rationnement.

ticket de rationnement guerre mondiale

Aujourd’hui, il y a tellement de nourriture qu’on peut se permettre d’en jeter 10 millions de tonnes par an (1).

Tellement que 17 % de la population française est catégorisée comme obèse (2).

Si certains n’arrivent pas à se constituer un stock de nourriture, il y a un problème !

Et pas la peine d’aller chercher bien loin, le problème c’est eux. 

S’ils n’arrivent pas à se procurer suffisamment de nourriture pour se créer un stock de survie à la maison, alors que les magasins sont pleins, je n’ose même pas imaginer ce qui se passera pour eux en cas d’effondrement…

Ils vivent avec des œillères… 

œillères cheval brun

Ils sont incapables d’avoir une vision suffisamment large pour trouver eux-mêmes des solutions.

C’est malheureusement plus simple de se plaindre de son sort que de se sortir les doigts du cul.

La survie c’est pourtant ça : trouver des solutions quand les problèmes arrivent.

 

L’argent n’est PAS un problème en situation de survie alimentaire

Les personnes les plus résilientes que je connaisse vivent avec trois fois rien.

Ils ont compensé leurs faibles moyens financiers par de l’ingéniosité et de la débrouillardise.

 

L’esprit de la prévoyance

Des problèmes, on en a tous. 

Ce qui fait la différence entre un prévoyant et les autres, c’est sa capacité à analyser un problème et à trouver des solutions.

Parfois ça fonctionne, parfois non.

Mais quand les autres ne bougent pas, le prévoyant avance.

Quand il y aura une rupture de la normalité, que les autres seront pétrifiés, il sera capable de s’en sortir et de prendre soin de ses proches.

C’est cette mentalité saine et efficace que je partage dans mon livre, le Guide de Préparation à la (Sur)vie.

À ton tour de donner tes astuces pour te constituer un stock alimentaire à moindres frais dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources : 

(1)https://www.consoglobe.com/qui-jette-le-plus-de-nourriture-en-france-et-dans-le-monde-cg 

(2) https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/obesite  

S’abonner
Notifier de
guest
101 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
éléonore
éléonore
1 mois il y a

Je voulais apporter ma petite contribution et redonner du baume au cœur de ceux qui pensent que faire du stock est hors de leur portée financière. De notre côté, nous avons très peu de moyens : en formation aide-soignante l’année dernière avec 700 euros d’indemnités pendant un an , un conjoint artisan qui ne gagne … quasiment rien, et deux enfants. Aujourd’hui j’ai commencé un travail mais financièrement cela va être difficile de redresser la barre, suite à un mi-temps, plus la voiture qui m’a lâchée ce soir etc. Bref la vie quoi. MAIS je mets un point d’honneur à me constituer peu à peu un petit stock à chaque fois que je fais les courses, moyens ou pas moyens. J’ai analysé nos besoins, la façon dont on cuisine, et j’ai ma liste, et à chaque fois que je fais des courses, je prends en double tel ou tel truc, j’achète 4 kilos des gros sacs de riz chez un biiip discount ;), j’achète ailleurs un sac de farine à 10 euros, quelques conserves, etc. Concrètement sur mon ticket à chaque course, ça fait quelques euros en plus, mais vraiment ça ne me rendra pas plus pauvre à la fin du mois que je ne le suis déjà. Par contre, de mois en mois, je vois mon stock augmenter de façon réelle. Donc si, c’est possible, et je souhaite vraiment vous y encourager, en faire une priorité vitale. Faire du stock ne s’agit pas d’aller faire une fois des courses , revenir avec 3 caddies et y laisser 500 balles. Non, ça se prévoit, ça se mesure, ça se lisse de course en course, tranquillement à droite à gauche au fur et à mesure de vos courses, au fil des promos, et je vous assure que d’ici décembre déjà si vous vous y mettez maintenant, vous aurez un joli placard déjà 🙂 Et allez à l’essentiel, « stockez ce que vous consommez, et consommez ce que vous stockez », simple, sans prise de tête. Courage, et go go go !! 😀

georges CHAIZE
georges CHAIZE
1 mois il y a

une autre source de trouvaille en tous genre, sauf nourriture. gratos et très variée, avec foule de choses neuves : se mettre bien avec les gardiens de décheteries pour récupérer avant la mise en bennes. tjrs avoir de petits outils ds la voiture ( scie à métaux, couteau, pince coupante, tournevix plat et cruciforme ainsi que qlques clés plates ou pipi de 5 à 14

VERONIQUE
VERONIQUE
1 mois il y a

Ce que vous oubliez, c’est qu’au fond de chaque être humain se cache ce sentiment : L’ORGUEIL. Celui-ci nous empêche, serait-ce de ramasser quelques fruits tombés au sol, nous abaisserait au dernier degré. C’est un MUR difficile à affranchir. Et pourtant, je déduis que fouiner dans les poubelles rapporte beaucoup. C’est avec les déchets que l’on peut survivre. Qui ose dire le contraire ? Observer, les SDF. Que font-ils le plus souvent ? C’est une source de survie !

le boucher
le boucher
1 mois il y a

Bonjour,
on peut faire des économies sur beaucoup de postes :
produits ménagers et assouplissant = vinaigre blanc et bicarbonate.
Lessive = lierre et cendre (ou paillettes de savons de Marseille)
parfum de linge = huile essentielle dans le vinaigre (4 gouttes par litre)
shampoing = savon. Rincer avec eau vinaigrée (2 c à s de vinaigre pour 1 litre d’eau froide)
Lavage du sol = eau chaude 5 litres avec un verre de vinaigre blanc
liquide vaisselle = un verre de vinaigre blanc pour 10 litres d’eau.
Vous avez un jardin cette eau peut servir à arroser le jardin.
Les protéines végétales sont peu onéreuses et en forme de légumes secs ça se conserve. Pour gagner du temps à la cuisson les tremper 12 h (sauf les lentilles).
Et bien sûr utiliser des objets de seconde main : habits, meubles, livres…
Pour finir, Antoine je vous trouve dur, parce qu’il ne faut pas oublier que notre société de consommation nous apprend dès notre plus jeune âge à dépenser notre argent dans du neuf, et surtout à jeter.
Merci pour tout.

Taminiau jacqueline
Taminiau jacqueline
1 mois il y a
Reply to  le boucher

Bonjour
Il y a des sites comme Phœnix qui proposent des paniers de non vendus à moindre prix.
Je n ai qu 1 petite terrasse. Pourtant j y cultive e potirons, tomates, poivrons.j ai 1citronnier qui donne de beaux fruits et 1 oranger qui ‘fait la gueule’ , on sait pas pourquoi.
J achète fruits et légumes quand ils sont moi.s chers et vice les compotes, les soupes, les confitures. Les soupes je les congèle , elle viennent à point en hiver.

1 seul produit de nettoyage : le savon noir.dissoudre 1 c a s dans 1 litre d eau.
Pour ce qui se salit vite et en profondeur : bicarbonate de soude. Déboucher 1 canalisation ? Bicarbonate de soude et vinaigre.
Besoin d 1 objet ? Taper le nom de l objet suivi du mot occasion.
Nourriture animaux : contacter qq restaurateurs pour obtenir des os cuits ( pas de volaille) de bœuf, de porc
Pour l eau, deposer1 seau a l exterieur. Avec l eau collectée vpus pourrez arroser vos plantations.

VIRGINIE CRENN
VIRGINIE CRENN
4 mois il y a

Il existe également les graines germées qui sont très riches et nutritives et permettent juste avec un peu d’eau sans terre de faire pousser chez soi et sans jardin en quelques jours.
Il faut juste des récipients percés ou coupelles selon la taille des graines et le mucilage.
Un sachet de graines germées coûte environ 4 à 5 euros et permet de faire beaucoup de pousses.
Juste avec des graines germées on peut se nourrir tellement leurs valeurs nutritives sont élevées.
Les graines germées les plus simples et avec un goût très doux sont « alfalfa » sinon il y a le fenugrec, poireaux, radis, lentille, quinoa…..
Allez voir sur internet, c’est vraiment tout simple, pas besoin de connaissance particulière juste les graines, un peu d’eau pour les faire tremper dans un premier et ensuite les rincer, puis les récipients, même un bocal avec un tissu et un élastique suffit pour bon nombre de graines si vous ne souhaitez pas acheter les bocaux ou autre récipients tout prêts.
Allez à votre première récolte de graines et portez vous bien!!!

Carmen
Carmen
3 mois il y a
Reply to  VIRGINIE CRENN

Je suis complètement d’accord avec toi Virginie, j’utilise régulièrement les graines germées.En plus d’être bon, elles comblent toutes les carences en micronutriments.

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin