5 techniques pour conserver facilement les champignons

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Vous avez été nombreux à me faire des retours suite à ma lettre sur les champignons comestibles.

Notamment sur les techniques de conservation des champignons.

Personnellement, je n’ai encore jamais essayé, je mange toujours ma récolte le soir même…

Alors un grand merci à Dominique, Christian et Patricia pour leurs conseils.

Je te les retranscris ici.

 

Les techniques de séchage des champignons

(Merci à Dominique & Christian !)

Dans la mesure du possible évite de laver tes champignons, mais s’ils sont vraiment sales tu peux les rincer.

Avant tout, coupe tes champignons en tranche fines (environ 5mm) pour faciliter le séchage.

Ensuite, tu as 4 techniques pour les sécher :

 

1 – Dans un endroit sec et ventilé, comme un grenier

« J‘enfile les tranches sur un gros fil, écartées les unes des autres, on tend le fil façon corde à linge.” Dominique

 

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA TECHNIQUE DE CONSERVATION OUBLIÉE

technique de conservation oubliée
20 minutes de préparation = des années de conservation

Découvre tous les secrets de la lacto-fermentation !

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

2 – Au soleil

“Mon père les coupait en tranche et les faisait sécher à l’extérieur sur des tôles ondulées, non pas que les tôles ondulées aient un pouvoir particulier, mais parce que nous étions en vacances à la montagne, et il n’avait pas autre chose pour les étaler.” Christian

 

3 – Dans un déshydrateur

C’est la solution la plus simple et la plus efficace.

Il te suffit de poser les tranches sur les plateaux et d’allumer ton déshydrateur.

 

4 – Au four

Ce n’est pas très écologique, ça consomme beaucoup d’énergie, mais c’est une option à envisager si tu n’as pas d’autre possibilité.

Pose les sur du papier sulfurisé et sèche les au four th1 ou 2, porte ouverte.” Dominique

Tu sais que les champignons sont prêts quand ils deviennent cassants

Place-les ensuite dans un bocal hermétique type “Le Parfait” et range le bocal dans un endroit à l’abri de la lumière.

Tu peux les conserver des années.

champignons séchés conservation

 

La technique de conservation des champignons dans l’huile

(Merci à Patricia !)

Tu peux aussi opter pour la conservation dans l’huile.

C’est moins optimal pour la durée, mais c’est une option intéressante !

  1. Rince délicatement tes champignons, retire les pieds et laisse les chapeaux à égoutter (torchon ou sopalin) ;
  2. Dans une casserole, mélange 1 L d’eau, 1 L de vinaigre et 1 cuillère à soupe de gros sel (tu peux aussi ajouter du poivre ou des épices à ce moment). Porte le tout à ébullition ;
  3. Plonge-y tes champignons et laisse bouillir environ 2 minutes ;
  4. Retire tes champignons, égoute-les et laisse-les refroidir ;
  5. Dans des bocaux stérilisés (eau bouillante, par exemple), mets les champignons et recouvre-les d’huile d’olive. A cette dernière étape, tu peux aussi ajouter des herbes ou épices.

Conserve les pots au frais, à l’abri de la lumière et déguste-les dans les 6 mois (et au maximum 1 an).

Si tu as d’autres astuces à partager, écris-les-moi dans les commentaires.

Si tu n’as pas encore lu mon dossier sur les champignons comestibles, tu peux le faire ici : 3 champignons comestibles faciles à identifier !

 

Prépare-toi !

 

Antoine,
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] PrécédentPrécédent5 techniques pour conserver facilement les champignons […]

Gog
Gog
1 mois il y a

Salut,
moi, je les suspends à des pinces par le pied au dessus du poêle grâce à un système qui me permet habituellement de sécher le linge, c’est simple et efficace et ça ne me coûte pas plus en chauffage 👍. Je ne fait que ceux qui ne cassent ou ne s’effritent pas. Pour les autres je les prépare et les conditionnent en bocal au congélateur. 🤗

CANTI
CANTI
1 mois il y a

salut
je lis attentivement tes conseils mais comme j’habite la REUNION maintenant,il y a beaucoup de plantes et champignons qui n’existent pas ici,donc je transmet a un de mes enfants en FRANCE.
BONNE CONTINUATION

Claire
Claire
1 mois il y a

bonjour,
il existe une autre solution de conservation des champignons (girolles, cèpes par exemple. c’est de les mettre dans du vinaigre d’alcool une fois nettoyés mais non lavés (style variante). on peut rajouter d’autres légumes coupés finement (choux-fleurs, carottes, etc…) mais ça mélangerai les saveurs et dénaturerai le goût du champignon. il est préférable de les mettre à part dans un bocal, quel que soit le modèle. un pot de cornichons vide fait aussi bien l’affaire.
une fois les champignons conservés, ils ne prennent pas le goùt du vinaigre normalement et on peut les manger en apéro ou avec une charcuterie. ils restent croquants et se conservent au moins 1 an.
certains coupent le vinaigre avec un peu d’eau, mais cette recette qui m’a été communiqué par un ami routier le déconseille.
A tester en petites quantités au début 😉
Anne

Bruno
Bruno
1 mois il y a

AS-tu essayé dans le vinaigre? Je choisi les petits, , bien nettoyés je les plonge dans un mélange bouillant : eau 1/3 et vinaire blanc 2/3 et sel et une cuiller ou deux (selon goût) de miel..Cuire 5 minutes . les mettre en bocaux en rajoutant poivre 5 baies en grains, feuilles d’estragon, laurier, ail et echalottes . Fermer le bocal mettre au frigo . se conserve longtemps ! Egoutter et au moment de servir ajouter un filet d’huile d’olive, se sera parfait!

Tessier michel
Tessier michel
1 mois il y a

Slt, je suis cuisinier et quand c’est la période des champs et que tu tombe sur un bon coin à champignons tu ceuille tout et pour les conserver nous on les fait sauter au beurre (Bretagne oblige !) d’une part pour qu’ils soient cuits donc meilleure conservation et aussi meilleur goût, et surtout d’autre part pour le gain de place, ils perdent entre 50% et 70% de leur volume cru, ensuite placés en bocaux le parfait et mouillé presque jusqu’en haut avec du Porto ou du vin rouge ou du vin blanc, et après à stériliser classiquement. L’intérêt comparé à l’huile, c’ est que tu peux réutiliser ton alcool de mouillement pour faire par exemple une sauce porto/cèpe avec ton bocal de cepe au Porto, ou alors girolles au vin jaune ou au vin de paille, un délice. En plus le fait de les stériliser après cuisson et remplissage permet de les garder plusieurs années car certaines années, il n’y a pas beaucoup de champignons et si tu reviens bredouille de ta ceuillette, tu as toujours ta réserve de l’année dernière. Ou sinon en pickles, cuit au vinaigre comme des cornichons, dans un liquide à base de 3 doses d’eau pour 2 doses de vinaigre de cidre et une dose de sucre, verser le liquide bouillant sur les champignons crus, fermer le bocal, attendre 1 semaine avant consommation, et dlc plusieurs années, voilà merci pour nous apprendre tout ce que tu sais et au plaisir de continuer à te lire.

Tonton Yves
1 mois il y a

Salut Antoine , pour la conservation des champignons à l’huile et au vinaigre , tu prends
la peine de les « blanchir  » à 100°C et ensuite tu rajoute tes herbes aromatiques à ta préparation ! Grosse erreur , inévitablement tu ajoute un « nid » de bactéries à ta préparation ! Il faut aussi blanchir tes herbes , 30 Secondes suffisent vu la faible épaisseur et masse de ces herbes . Dans l’Agroalimentaire où j’ai œuvré de longues années je me souviens de la feuille de laurier qui était blanchie avant d’être déposée sur les terrines et d’être mise sous vide pour les cuissons . Pour le poivre en grains , pas la peine , il est lui même antiseptique ! Hasta la Vista Baby !! Yves

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages : 

– Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !

– Sont présentes partout en Europe

– T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@