Réaliser des économies de chauffage en optimisant son autosuffisance énergétique

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Je t’écris cet article à côté de mon poêle à bois, un gros pull en laine sur les épaules.

Tu te demandes sûrement pourquoi je te précise ça.

La semaine dernière, j’ai posté une vidéo où je présente mon bûcher et mon stock de bois pour cet hiver.

Dans les commentaires certains s’étonnent que je n’aie pas plus de bois.

Je vais t’expliquer comment je réalise chaque hiver de belles économies en ressources énergétiques, et notamment sur le bois de chauffage.

Mon autosuffisance énergétique: 8 stères pour 3 mois de neige et plusieurs semaines à -10 degrés

Mon volume de bois nécessaire pour tenir l’hiver en montagne

En montagne, l’hiver ça ne rigole pas, rien à voir avec ma Bretagne natale.

C’est 3 mois de neige sans revoir le sol et des semaines entières à -10 degrés.

Pourtant je n’ai que 8 stères de bois et c’est largement suffisant pour chauffer ma maison.

Un mode de chauffage économique: le poêle à bois

Tu peux économiser sur les ressources en combustible en investissant dans un poêle à bois. 

Au lieu de compter sur une fournaise pour chauffer chaque centimètre de votre maison, tu peux baisser ton thermostat et compter sur un poêle à bois pour garder tout le monde confortable dans les zones à forte utilisation. 

Mais peu importe le système de chauffage que tu choisis, afin de maximiser tes économies et/ou ressources, il est important de garder à l’esprit ces facteurs de réduction des coûts.

C’est l’occasion d’aborder trois points importants de l’autonomie 

  1. l’efficacité, 
  2. le minimalisme 
  3. et la baisse des standards.

Un mode de chauffage économique: le poêle à bois

Tu peux économiser sur les ressources en combustible en investissant dans un poêle à bois. 

Au lieu de compter sur une fournaise pour chauffer chaque centimètre de votre maison, tu peux baisser ton thermostat et compter sur un poêle à bois pour garder tout le monde confortable dans les zones à forte utilisation. 

Mais peu importe le système de chauffage que tu choisis, afin de maximiser tes économies et/ou ressources, il est important de garder à l’esprit ces facteurs de réduction des coûts.

C’est l’occasion d’aborder trois points importants de l’autonomie 

  1. l’efficacité, 
  2. le minimalisme 
  3. et la baisse des standards.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA MEILLEURE TECHNIQUE LOW-TECH

POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD

TECHNIQUE POUR CONSTRUIRE SON PROPRE RÉCHAUD
Chauffe toi gratuitement en utilisant seulement 2 boîtes de conserve !

Découvre ce tutoriel simple et accessible à tous.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

1 - L'efficacité : un chauffage efficace et une bonne isolation thermique garantissent de belles économies de chauffage

Se chauffer avec un poêle certifié EPA

Plus le réchaud est ancien, moins il est efficace et plus il consommera de combustible. 

Investir dans un modèle à jour te permettra éventuellement d’économiser le plus d’argent, car il t’aidera à obtenir une combustion plus propre et plus efficace. 

Les poêles certifiés EPA maintiennent non seulement les émissions à un faible niveau, mais ils garantissent que le poêle est plus efficace. 

Bien distribuer la chaleur du poêle dans sa maison

J’habite une vieille ferme de montagne construite avant 1800, et conçue pour résister à l’hiver. C’est ma Base Autonome Durable.

Mon poêle à bois est au milieu de l’habitation et des conduits traversent les murs pour distribuer la chaleur dans toute la maison.

Les murs sont épais et une couche d’isolation thermique a été rajoutée il y a une dizaine d’années.

=> Pour avoir un système de chauffage efficace, et donc pour faire des économies de chauffage, veille à la bonne redistribution de la chaleur dans ta maison et ne néglige pas l’isolation.

Tu devras envisager un placement et une ventilation corrects qui fourniront un tirage adéquat. 

Avec la bonne installation, tu produiras plus de chaleur utilisable et tu réduiras le temps passé à entretenir des feux inefficaces.

Bien choisir son bois de chauffage

Que tu coupes ton bois toi-même ou que vous l’achètes, assure-toi que toutes les bûches sont bien séchées. 

Utilise un humidimètre pour bois pour t’assurer que la teneur en humidité ne dépasse pas 20 %. 

La raison? Le bois humide est plus difficile à démarrer et plus lent à brûler, donc l’énergie sert à sécher le bois au lieu de te garder au chaud.

2 - Le minimalisme : une optimisation des ressources énergétiques de chauffage domestique

Consommer moins de ressources énergétiques pour économiser sur le long terme

La température tourne entre 18 degrés juste à côté du poêle à bois et 15 degrés pour les endroits les plus éloignés.

Les matins d’hiver ça pique, la température tombe à 12/13 degrés.


Mais on fait avec, c’est une question d’habitude, quand j’ai froid je mets un pull et mes chaussons.

Je ne consomme que le strict nécessaire, en dessous on aurait trop froid, au-dessus on gaspillerait du bois.

=> Pour optimiser tes ressources énergétiques, trouve le bon équilibre entre ton confort et ta consommation de chauffage.

Mais ne pas trop minimiser son matériel de chauffage non plus !

Tu dois t’assurer de choisir le poêle de la bonne taille pour ton espace de vie.

Si tu te procures un poêle trop petit, il ne te gardera pas assez au chaud.

Et si ton poêle est trop grand, tu le feras fonctionner à basse température tout le temps, ce qui peut brûler plus de carburant et causer du noircissement sur la vitre.

Vous aurez besoin d’un poêle qui peut fonctionner à feu moyen à moyen-élevé lorsque vous êtes à la maison et qui ne peut être réglé à bas que lorsque vous vous endormez.

3 - La baisse des standards : gagner en autosuffisance énergétique en s’habituant à chauffer moins

L’habitude du confort engendre souvent un vrai gâchis d’énergie

Quand j’habitais en appartement, mes voisins chauffaient tellement que j’étais obligé de couper tous mes radiateurs.

Ils montaient à 21 °C et se baladaient pieds nus, en tee-shirt.

J’en étais même arrivé à ouvrir ma fenêtre en plein hiver pour rafraîchir ma chambre… c’est du délire.

=> Lorsqu’on a accès à une quantité illimitée d’énergie on s’habitue à un confort inutile.

Le confort moderne est incompatible avec l'autonomie énergétique

Si je te raconte cette histoire c’est pour que tu évites de tomber dans un piège.

Celui de vouloir devenir plus autonome en conservant le même confort de vie qu’en ville. 

Ce n’est tout simplement pas possible, il faut avoir le courage de revoir ses standards de consommation énergétique à la baisse.

Il y a une petite période d’adaptation, mais on s’y fait vite.

C’est un sacrifice de court terme, mais qui t’apportera plus de résilience et de confort sur le long-terme.

 

Prépare-toi ! 

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guillaume
Guillaume
2 mois il y a

Hello,
Bon articules as usual.
Juste pour dire qu’il y a eu doublon sur l’introduction « Un mode de chauffage économique: le poêle à bois », qui est écrit deux fois.De notre côté nous lorgnons depuis quelques temps sur les poele. Initialement à buche, madame ne souhaite pas du fait de la corvée de bois induite et de l’espace. Le granulé aurait sa préférence pour le côté espace de stockage et gestion de la matière). De mon côté ce qu me bloque est l’utilisation d’électricité nécessaire alors que pour moi le poele est surtout pour palier un non approvisionnement en gaz/électricité.Compromis trouvé, poêle à granulé sans électricité. A voir si on trouve désormais notre bonheur dans les modèles.

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.