Comment sécher tes plantes sauvages en 4 étapes simples !

Salut Camarade,

En pratique, c’est encore possible de trouver des plantes sauvages sous la neige.

Mais il faut bien avouer que ta cueillette sera très maigre et surtout assez coriace sous la dent…

Alors en automne je fais sécher mes plantes préférées pour continuer à les manger, même au cœur de l’hiver.

Pour leur goût exceptionnel, bien sûr.

Mais surtout pour toutes les vitamines, minéraux et nutriments qu’elles contiennent et qui nous manquent cruellement en hiver.

Ces dernières semaines je me suis surtout concentré sur ma plante préférée, l’indétrônable ortie.

C’est un super-aliment excellent pour la santé, mais c’est aussi l’une des plantes sauvages les plus simples à faire sécher.

Il te reste encore quelques semaines pour t’y mettre toi aussi, voici comment procéder.

La technique pour faire sécher les orties en 4 étapes

Les orties sont abondantes, même en automne, je me permets donc de sélectionner les meilleurs spécimens.

Astuce: un bon moyen pour avoir de jeunes orties (presque) tout au long de l’année, est de couper régulièrement les spécimens les plus vieux pour favoriser les repousses.

Voici comment procéder pour sécher tes orties :

  1. Secoue légèrement les tiges pour déloger les insects, les débris végétaux et les poussières ;
  2. Coupe les tiges au ras du sol, je te recommande des gants et de bons ciseaux ou un sécateur bien affûté ;
  3. Ne garde que les belles feuilles, retire les plus vieilles et celles qui sont abîmées ;
  4. Rassemble une dizaine de tiges d’orties en bouquets et attache solidement l’extrémité des tiges avec de la ficelle. Garde environ 15 cm de ficelle après le noeud ;
  5. Attache tes bouquets d’orties la tête en bas dans un endroit à la fois chaud, sec, à l’abri du soleil et aéré, l’idéal est un grenier.
    Si ton lieu de séchage reçoit la lumière directe du soleil, tu peux enrouler un torchon autour des bouquets pour les protéger.

Voici ce que ça donne chez moi.

image5

Vérifie régulièrement que tes orties sont prêtes en froissant les feuilles, quand elles craquent sous tes doigts c’est qu’elles sont bien sèches.

Tu peux ensuite les conserver dans des bocaux type Le Parfait ou des tupperwares bien hermétiques.

image3 1

Pour être sûr que toute l’humidité s’est bien évaporée, je te conseille d’ouvrir les bocaux une dizaine de minutes tous les mois.

Théoriquement tes orties pourraient se conserver plus d’une année.

Mais personnellement je les consomme uniquement en hiver, et au printemps je recommence à cueillir les jeunes feuilles fraîches.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA LISTE ULTIME

DES 5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

liste ultime des 5 plantes sauvages comestibles

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages :

  • Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • Sont présentes partout en Europe
  • T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Que faire avec tes plantes séchées ?

Les possibilités sont infinies et on a tous nos préférences.

Ma sœur par exemple préfère les utiliser dans les soupes, comme condiment ou en tisane.

Personnellement je réduis mes orties séchées en poudre et l’utilise en substitution d’une partie de la farine dans mes pains et mes crêpes.

Pour réduire les feuilles séchées en poudre, tu peux utiliser soit :

  • Un pilon, c’est efficace mais un peu long ;
  • Un broyeur électrique, beaucoup plus rapide, mais attention à ne pas faire chauffer ta poudre.
image1

Après pas mal de tests, je trouve que le bon ratio pour conserver une texture optimale est de remplacer 1/4 de la farine par de la poudre d’ortie séchée.

image2

 

Bonne préparation !

Antoine
Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.