3 techniques simples et efficaces pour économiser de l’eau !

Je suis totalement autonome en eau.

Ma maison n’est même pas reliée au réseau d’eau communal.

Je récupère l’eau de pluie, je la stocke dans une cuve enterrée de 10 000 L, puis un surpresseur la réinjecte dans le réseau domestique.

10 000 L ça peut paraître beaucoup, mais à 3 ça part vite.

Alors pour ne pas me retrouver à court d’eau, j’ai dû optimiser ma consommation.

Il y a évidemment, les douches courtes, le gobelet pour se brosser les dents, faire la vaisselle dans une bassine, les limiteurs de débit…

Mais voici 3 techniques très efficaces et peu connues que j’utilise au quotidien et que tu peux facilement appliquer chez toi.

Technique 1 : Une bouteille d’eau dans le réservoir des toilettes

C’est dingue la quantité d’eau potable gaspillée avec les toilettes…

La plupart des chasses d’eau utilisent bien plus d’eau que nécessaire.

Une astuce aussi simple qu’efficace consiste à mettre une bouteille d’eau dans le réservoir pour réduire la quantité d’eau que tu utilises lorsque tu tires la chasse.

économie chasse d'eau eau bouteille

Un réservoir contient entre 6 et 12 litres, selon la taille du tien, tu peux rajouter une deuxième, voire une troisième bouteille.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 5 MEILLEURES TECHNIQUES

POUR PURIFIER DE L’EAU NON POTABLE

purifier de l'eau non potable
L’eau potable devient rare.

Même l’eau qui sort de ton robinet contient virus et bactéries !

Protège toi et ta famille, deviens plus autonome, apprends à purifier ton eau !


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Technique 2 : Un seau sous la douche

L’eau que tu utilises lors de ta douche n’est pas vraiment sale (on appelle ça “l’eau grise”), elle peut être valorisée ailleurs.

Attention, hors de question de la boire et je ne te recommande pas d’essayer de la purifier, le savon et le shampoing risquent d’encrasser tes filtres.

Mais tu peux tout de même l’utiliser pour tes toilettes.

économie d'eau sceau eau douche

J’ai toujours un seau dans ma douche, en attendant que l’eau chaude arrive je place directement le pommeau dedans et quand je suis sous la douche je le mets entre mes pieds.

Une fois plein, je le mets à côté de mes toilettes et au lieu de tirer la chasse je le vide directement dans la cuvette.

Ça devient vite une routine et ça fait économiser une bonne 10aine de litres d’eau par jour (environ deux chasses d’eau).

Pour plus d’efficacité, prévois deux seaux pour en avoir toujours un vide dans la douche et un plein dans tes toilettes.

 

Technique 3 : La chasse d’eau ce n’est pas automatique

economie eau chasse eau

Chez moi la règle est simple (même pour les invités 🙂 ) : on ne tire pas la chasse pour un simple pipi !

Je ne tire la chasse d’eau que quand l’eau de la cuvette est sale (entre 2 et 4 pipis).

Je le fais depuis un bon moment et avec un coup de brosse régulier, la cuvette n’est pas tachée.

Je n’ai pas non plus remarqué de soucis d’odeur, mais si c’est le cas chez toi, tu peux déposer du marc à café dans une coupelle à proximité, ça fonctionne très bien.

Évidemment pour un caca, je tire la chasse d’eau ou je vide mon seau juste après.

Dans la famille de ma femme, on dit “If it’s yellow, let it mellow. If it’s brown, flush it down.”

Tu peux traduire ça par “Si c’est jaune, laisse le se diluer. Si c’est marron, tire la chasse.”

Si tu as d’autres techniques ça m’intéresse !

 

Prépare-toi !

 

Antoine

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

151 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nausisaa
Nausisaa
6 mois il y a

Pour les WC, je récupère, dans un grand bidon de 50 ou 100 litres, l’eau de vidange de la machine à laver. Je remplis le seau, qui est en permanence dans les toilettes, avec un broc après chaque vidage du seau. J’utilise une lessive “artisanale et locale”… nous avons tenté pendant plusieurs mois de la fabriquer mais… elle bouchait les tuyaux ! Le grand bidon contient deux vidanges de lessive. Je le vide complètement et le rince (avec un peu d’eau de pluie) régulièrement (tous les deux ou trois jours) parce que les résidus de lessive et les saletés s’accumulent dans le fond et l’odeur devient vite désagréable surtout en été. Je vide le fond du bidon simplement dans le cour (nous avons l’immense privilège d’habiter une maison à la campagne !) parce que la lessive est naturelle et rien n’est “brûlé” à l’endroit où je le vide.
Autre solution, nous avons aussi des toilettes sèches, au fond du garage près de l’atelier de mon chéri et aussi près du potager… pratique pour le compost et pour quand on passe beaucoup de temps dehors. Je souhaitais en installer dans la maison mais mon chéri n’était pas vraiment d’accord. Ceci dit, il est nécessaire d’avoir une source de copeaux ou de sciure et un compost au jardin pour vider le seau.

Xavier
Xavier
9 mois il y a

Pour récupérer l’eau de la douche, je fais pareil, un seau dans la cabine, je prends une douche froide, mais pour mon épouse je récupére l’eau le temps qu’elle devienne chaude (l’eau, pas mon épouse…)
Je vais faire un système qui me permettra de récupérer les eaux de douches pour ensuite les renvoyer via un surpresseur vers une réservoir qui sera relié aux toilettes depuis le grenier. Prévoir des filtres grossiers et un aérateur type aquarium pour éviter l’eau stagnante.

Duflos
10 mois il y a

Bonjour,
Ce sont certes des solutions efficaces, mais des solutions individuelles que vous nous proposez.
Il nous faut penser aux personnes en location qui habitent des passoires thermiques. Le coût de leur facture est de moins en moins associé à leur consommation, mais à la privatisation du réseau d’eau. Nous devons mettre en place un nouveau projet sociétal démocratique où chaque résidence en écohabitat partagé intergénérationnelle soit autonome en énergie (Voir les initiatives qui fleurissent de partout, style “Les cabanes inspirées”.
Nous devons remettre en place des micro-villages de vie de proximité (Exemple: le familistère du 21ème siècle).
Le Gandhi de Haute Thiérache.

TÉTOT Laurent
TÉTOT Laurent
11 mois il y a

Ca me gonfle toujours autant l’astuce de la bouteille d’eau dans le réservoir des wc, c’est une astuce qui date des wc dont le réservoir faisait 9 litres.
Pour les débiles qui font ce genre de chose, je vous signale qu’en haut du système d’arrivée d’eau (a gauche sur la photo) il y a une molette, elle permet de monter ou de descendre le flotteur. Un flotteur bas moins d’eau dans le réservoir, un flotteur haut plus d’eau.
Ah au fait pour une durée optimale et longue des systèmes dans le réservoir, ce serait bien de le nettoyer de temps en temps (vinaigre d’alcool) parce que la c’est franchement crade

HILLEN Joffroy
HILLEN Joffroy
11 mois il y a

Bonjour,
Depuis quelque temps je fait pipi dans des bouteilles plutôt que dans les toilettes. Je me sert ensuite de cette urine que je dilue avec mon eau de pluie pour arroser mon potager. Cette technique n’a pour l’instant que des avantages à mon sens :

  • Economie sur le nombre de chasse d’eau
  • Fertilisant naturel pour mon potager avec donc un potentiel gain de productivité

Bonne journée

Boz
Boz
9 mois il y a
Répondre à  HILLEN Joffroy

Pas facile de viser juste dans la bouteille pour moi, humble femme ! J’ai donc adopté les toilettes sèches voire parfois l’enfouissement simple et direct dans la partie de mon potager que j’utiliserai l’an prochain en bêchant au fur et à mesure – non sans oublier épluchures et autres déchets qui me serviront d’engrais sans pesticides et autres additifs nocifs -. Tout se récupère, rien ne se perd !-

Loic
Loic
8 mois il y a
Répondre à  HILLEN Joffroy

Ce n’est pas idiot, moi , je fais pipi dans la douche quand je me rince , je me lave aussi les dents sous la douche avec l’eau froide récupérée dans le lavabo attendant l’eau chaude

Nausisaa
Nausisaa
6 mois il y a
Répondre à  HILLEN Joffroy

C’est probablement une excellente idée… mais méfiez-vous quand vous prenez des médicaments… risque de pollution des sols…

Raimbault Philippe
Raimbault Philippe
1 année il y a

Bonjour
Je récupère l’eau de la douche avec une bassine assez large pour y mettre mes pieds et je la vide dans des brocs qui font l’équivalent d’une petite chasse d’eau.
Je pratique cette technique depuis 2012 et j’ économise environ 30% d’eau. Je ta trouve simple et efficace car je perd très peu d’eau au final ( au moins 80%).
Quelques inconvénients cependant qui méritent des améliorations :
-Le poids de la bassine à transvaser qui peut être un problème avec l’âge. Et le transport des brocs aux wc.
-Les odeurs désagréables dans les wc où je dépose les brocs si ils sont là plusieurs jours.
Le plus simple serait probablement de créer un circuit d’évacuation spécial pour le réinjecter dans les wc mais ça demande qq travaux.
J’ai vu qu’il existe des systèmes de douche en circuit fermé qui filtre l’eau souillée et la réinjecte avec un Petit système de chauffage dans la douche… bref des pistes à exploiter encore pour arriver à prendre de bonnes douches en bonne conscience 🙂

Boz
Boz
9 mois il y a
Répondre à  Raimbault Philippe

Mes eaux grises vont dans ma mare qui fait partie d’un ensemble cohérent respectant la nature, non sans être passé par un ensemble de bassins avec roseaux pour assainissement). Par ailleurs je précise n’utiliser que très peu de savon sous quelque forme que ce soit (savon de Marseille pour la toilette et Savon liquide “écolo” pour tout le reste (Neutral Seife) y compris shampooing pour chien). Arrosages potager et verger par eau de pluie récupérée des toits et conservée dans des cubes e/ou transfert dans baignoires de récup. Arrosage microporeux dans les 2 serres. Raccordée au réseau mais j’utilise 1m3 de cette eau par an. Oui un seul mètre cube pour toute l’année. Le reste : récup’ sous plusieurs formes. Je pourrais m’en passer (j’ai acheté un filtre, auto fabriqué en partie)

Boz
Boz
9 mois il y a
Répondre à  Raimbault Philippe

A 86 ans, le poids c’est l’ennemi. Il y a d’autres solutions, j’en parle ailleurs sur ce fil. Quoiqu’il en soit les solutions adoptées doivent tenir dans le temps : santé, âge, moyens pécuniaires.