Le 24 juillet 2010 à Duisbourg, en Allemagne plus d’un million de fêtards sont rassemblés pour la Love parade.

C’est un des plus grands festivals de musique électronique au monde.

Les festivaliers se pressent pour accéder au site de l’événement.

Mais sur le chemin un tunnel provoque un goulot d’étranglement.

 

Les premiers festivaliers se retrouvent bloqués

Mais d’autres continuent d’arriver, pressant les premiers contre les parois.

La foule devient de plus en plus compacte.

La pression de plus en plus forte.

Certains se retrouvent à terre.

D’autres essayent d’escalader les parois pour s’échapper.

Love Parade Duisburg

Un témoin raconte, « C’était comme s’il y avait un mur de gens devant moi. J’ai cru que j’allais mourir ».

Le bilan sera de 21 victimes et plusieurs dizaines de blessés graves.

Love Parade Duisburg dead

Pour te rendre compte du piège dans lequel se sont retrouvés les festivaliers, regarde cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=h4_EVu0zMpk

Quelques conseils si tu te retrouves dans cette situation.

 

1 – Repère les chemins d’accès et les issues de secours

La première chose à faire quand tu arrives dans un lieu inconnu est de repérer les lieux de passages (entres et sortie) et les issues de secours.

En cas de problèmes, mouvement de foule ou autre, tu pourras te diriger directement vers une des sorties et tu éviteras de te retrouver bloqué dans une voie sans issue.

 

2 – Soit attentif à ce qui se passe autour de toi

Même si l’ambiance est festive, n’oublie pas de regarder régulièrement comment évolue la situation.

Si ca devient dangereux, éloigne-toi rapidement.

 

3 – N’essaye pas de lutter contre la foule !

Ça ne sert à rien d’essayer de lutter contre la direction que prend la foule, tu vas t’épuiser inutilement et tu risques de te faire piétiner.

Laisse-toi porter par les vagues !

Mais fais très attention à ne pas tomber à terre.

 

4 – Replie tes bras devant toi

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la plupart des victimes de mouvements de foules ne décèdent pas à cause du piétinement, mais par asphyxie.

Se retrouver dans une foule compacte presse ton corps et t’empêches de respirer normalement.

Pour éviter cela, protège ta cage thoracique en repliant tes bras devant toi pour dégager assez d’espace pour respirer.

 

5 – Éloigne-toi des parois

Ne te retrouve jamais bloqué contre une paroi.

Si la foule te presse à cet endroit-là, tu n’as plus d’échappatoire et tu es obligé de subir à la pression dos au mur.

Télécharge gratuitement le dossier :

10 ASTUCES POUR UN STOCK DE NOURRITURE SAIN ET EFFICACE

Ne fait pas les erreurs que 95% de la population !
Ne te retrouve pas devant à un rayon vide au dernier moment.

cover-dossier-stock-nourriture

En bonus avec le dossier :

Recois également des conseils de survie par email. Pas de blabla, mais des conseils et astuces que tu pourras mettre en application dans ta vie de tous les jours.

Indique ton email pour recevoir le dossier :

@

 

6 – Économise tes forces

La situation peut durer plusieurs dizaines de minutes, ne t’épuise pas à lutter contre la foule.

Garde tes forces pour rester debout et avoir suffisamment d’espace pour respirer.

 

7 – Ne tombe pas

Cela peut sembler évident, mais tu ne dois surtout pas tomber.

Si tu te retrouves à terre dans une foule compacte, tu ne parviendras pas à trouver assez d’espace pour te relever et tu seras piétiné.

 

Pour résumer

Quand tu te trouves dans une foule :

  • Repère les chemins d’accès et les issues de secours.
  • Soit attentif au déroulement de la situation.

Si tu te retrouves coincé dans un mouvement de foule :

  • N’essaye pas de lutter
  • Protège ta cage thoracique pour pouvoir continuer à respirer
  • Ne te retrouve pas coincé contre une paroi.
  • Ne tombe pas !

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources :

http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/24/01003-20100724ARTFIG00546-la-love-parade-de-duisbourg-tourne-au-drame-15-morts.php

https://www.youtube.com/watch?v=h4_EVu0zMpk

http://www.slate.fr/story/172590/sciences-tremblement-mouvement-foule-conseils-survie

12 Comments

  1. Agnès B.

    21 septembre 2021 at 13 h 02 min

    J’avais 19 ans, j’étais à une soirée étudiante. 5000 personnes. Je dansais au milieu de la piste, quand ils ont commencé à lancer des t-shirts promotionnels. Mouvement de foule pour en attraper, quelqu’un m’a fait un croche pate, je suis tombée sur le dos, et plein de gens sont tombés sur moi. Impossible de respirer, trop de poids sur ma cage thoracique. C’était horrible!! Je me sentais partir… J’ai cru que j’allais mourir… Heureusement, un copain a reconnu ma chaussure sous le tas d’humains, et les a extirpé un à un et m’a relevé. J’ai eu la peur de ma vie. Depuis je suis un peu agoraphobe.

  2. Tarentule

    6 septembre 2021 at 15 h 21 min

    Je participais à un concert à Paris. début des années 2000. Un lacrymogène a été lâché ou lancé à quelques mètres de moi, dans la fosse. Cela a provoqué un mouvement de foule pour fuir le gaz.

    Les yeux larmoyants toussant à cause de cette $@# de gaz que je voulais fuir également, il a fallu lutter de toutes mes forces pour protéger ma cage thoracique de l’écrasement. J’avais les 2 bras devant moi, à l’horizontale, et retenant les personnes devant moi dans un effort épuisant. Les minutes étaient interminables, je respirais littéralement comme un taureau en furie pour avoir assez de force, sachant que tousser sous l’effet du gaz pouvait me faire céder et me mettre en danger.

    Je l’ai appris il y a quelques semaines seulement, une science : la fouloscopie donne les règles à avoir dans ce genre de contexte. Par chance, j’ai eu les bons réflexes ce jour là; et je suis un peu plus méfiant à partir du moment où la densité de personnes ralentit les déplacements.

  3. le boucher

    2 septembre 2021 at 10 h 33 min

    Kundera (je pense que c’est dans la lenteur, mais je ne suis pas sûre) dit que dans une rue, lors de manifestations ou autre, il fallait se tenir à l’angle de deux rues pour avoir 2 sorties de secours potentielles. J’applique la consigne même dans les supermarchés.

  4. Manu

    25 août 2021 at 6 h 24 min

    La technique Rugby de la tortue.
    je me suis retrouvé coincé, immobilisé lors de la sortie d’un concert. Tout le monde était assez bienveillant, la pression n’était pas trop forte.
    J’ai été surpris de voir un groupe de 5-6 personne traverser le mur d’humain quasiment comme dans du beurre.
    Ils ont utilisé la technique de rugby appelée la tortue

  5. Jean Aymar

    26 juillet 2021 at 15 h 34 min

    On trouve sur Internet des vidéos de foule compacte tournant autour de la pierre noire de lamecque . Quelle rigolade . Je ne sais plus combien de morts ont été enrégistrés ce jour là .

  6. Denis Robin

    31 mars 2021 at 9 h 02 min

    Bonjour,
    Il y a quelques années je me suis retrouvé dans une foule qui venait faire les soldes de printemps dans un centre ville.
    Ha que ne fait on pas pour faire plaisir à sa compagne !
    Il y avait foule et d’ailleurs impossible de faire quoique ce car nous ne pouvions pas approcher des stands d’occasion.
    Je lui fais signe pour lui dire tu me suis on se tire il y avait à 20 mètres une rue adjacente sans personne.
    Au moment où je vais dans cette direction une jeune femme avec une gamine de 5 /6 ans hurle car sa fille vient e tomber et la foule avance toujours.
    Mes enfants m’appelaient et m’appellent toujours aigle 4 ( traduire en anglais)
    Du coup je stop et le hurle « ça suffit arrêter »
    Il y a eu un moment de sidération de la foule si bien que j’ai pu le baisser ramasser la famine la mettre au-dessus de moi et tout en hurlant aller jusqu’à la rue suivi par la femme et la mère de la petite.
    Arrive à l’abris j’avoue que j’ai été épuise d’avoir autant crié !!
    Cela a dû durer 20 a 30 s et il y avait toujours la foule qui était du coup un peu plus calme et j’ai vu sur j’avais peur à tout le monde.
    Bon je ne suis pas grand mais mon mètre 80 et mes 90 kg en ont calmes pas mal.
    J’ai recommencé une autre fois ce cirque dans une autre circonstance et cela a fonctionner.
    Tu sans c’est le cru des sports de combat ça part du ventre tu débranches ton cerveau et tu laisses hurler le reptilien.
    C’est un peu sidérant.
    Voilà mon expérience et ceci me fait toujours éviter les foules ou alors appliquer tes conseils surtout été sur les bords et toujours repérer ou s’échapper er quand on décide de partir hurler !
    Bon ce n’était pas Berlin non plus !!
    Merci, amitiés.

  7. Vernita Searle

    28 décembre 2020 at 12 h 53 min

    Did you know notes like these that come through your website’s contact page are in effect an effective method to get more sales for your website? How exactly do we do this? Very simple, we create an advertisement like the one you’re reading now for your online business and we submit it to hundreds of thousands contact pages on any site in any business niche or location you like. Does this method of advertising work? Well you’re reading this now aren’t you? What’s more, this doesn’t cost more than $3 a day! Want to get more info? send an email to: HansenAndyc65833@gmail.com

  8. Michel

    2 septembre 2020 at 15 h 26 min

    Possibilité de mettre les bras croisés, et les relever à la verticale devant soi pour permettre de dégager sa cage thoracique et ainsi pouvoir aisément respirer. Cette position peut aussi d’éviter de se faire coincer par d’autres personnes qui vous oppressent ou vous serrent de trop près, en cause la panique.
    Cordialement

    1. Antoine

      2 septembre 2020 at 18 h 49 min

      Bonjour Michel,

      Effectivement, c’est une technique qui fonctionne bien.

      c’est le conseil numéro 4.

      “4 – REPLIE TES BRAS DEVANT TOI

      Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la plupart des victimes de mouvements de foules ne décèdent pas à cause du piétinement, mais par asphyxie.

      Se retrouver dans une foule compacte presse ton corps et t’empêches de respirer normalement.

      Pour éviter cela, protège ta cage thoracique en repliant tes bras devant toi pour dégager assez d’espace pour respirer.”

  9. conor byrne

    6 juin 2020 at 18 h 41 min

    Place de la Republique, ’93, je pense, pour voir INXS , pendant la fete de la musique, un mouvement de foule et meme avec ma bouche ouvert et je pouvait voir le ciel mais sans pouvoir entrer l’air dans mes poumons.
    Ma femme, devant moi, a fracasser le tete du mec devant elle avec sa bouteille , et moi j’ai pousser avec tout ma force pour avancer et sortir, on a reussir a sortir , peut etre pas tres gentillement !, mais vivant.
    Depuis je trouve le meilleur facon de survivre un tel situation est d’eviter a tous pris un foule, ou de rester strictement a l’exterieur

  10. Thérèse CARMIGNAC

    23 mai 2020 at 10 h 01 min

    Bonjour,

    Il y a trente-six ans environ , je me suis retrouvée coincée dans le métro au cours d’un mouvement de grève.

    Je suis descendue de la rame et quasiment instantanément, j’ai été “prise en charge ” par une marée humaine.

    Pour sortir de la station, comme pour les correspondances, il y avait un escalier d’une trentaine de marches à monter.

    Je n’en ai pas touché une seule.
    Depuis la sortie de la rame, mes pieds ne touchaient plus terre.

    Au début, j’essayais de crier plus fort que le brouhaha, pour supplier que l’on me laisse un peu d’espace.
    J’ai vite compris que cela ne servait a rien. N’étant pas très grande, je ne voyais que le tissu de la veste bleu du monsieur devant moi et n’avait aucune visibilité sur ce qui se passait.

    J’ai glissé mes bras le long de mon corps, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent croisés sur ma poitrine (afin de me créer une infime poche d’air, sans quoi, je me serais sûrement asphyxiée) et tel un pharaon, je me suis retrouvée en haut de l’escalier.

    Je venais d’inventer l’escalator !

    Non, je plaisante évidemment.

    Pour autant, j’ai eu la peur de ma vie.
    J’ai su que j’etais arrivée en haut quand subitement la pression s’est relâchée. En effet, les gens prenaient une direction différente selon qu’ils prenaient une correspondance ou la sortie.

    D’un coup, je suis “tombée sur mes pieds” et j’ai (je ne sais comment) rétabli l’équilibre afin de ne pas tomber à plat ventre et me faire piétiner par la foule qui continuait de pousser encore et encore.

    Je devais prendre une correspondance, mais je suis sortie à l’air libre, hebêtée et abasourdie par le bruit et le manque d’oxygène.

    Depuis, je fuis les mouvements de foule comme la peste et j’assiste à des spectacles qu’à la seule condition que le public soit assis.

  11. Pesczdou

    18 mai 2020 at 14 h 15 min

    Bonjour,
    En 89, ma CV opine de l’époque à voulu que nous allions voir le défilé de JP Goude sur les Champs Élysées… Arrivés et bien placés pour le voir, mais de plus en plus de monde… A un moment, j’ai décidé qu’il fallait partir avant d’y être bloqués.
    Sortie très difficile car à contre sens des gens qui continuaient à affluer…d’autant qu’il fallait protéger e t aider ma copine.
    Maintenant départ prévu toujours avant la fin des spectacles, etc en ayant bien repéré les voies de sorties !

Leave a Reply