Si je te parle des cryptomonnaies, c’est pour t’expliquer ma stratégie de sécurité financière.

Mon dernier article sur les crypto a déclenché beaucoup de réactions.

C’était le but, on peut dire que j’ai réussi mon pari !

Quand on parle de crypto monnaies il y a malheureusement les deux extrêmes :

  1. J’ai vidé mon compte bancaire, mon PEA et mon PEL pour tout mettre sur le Bitcoin, je vais bientôt devenir riche et acheter une villa avec piscine !!
  2. Les crypto sont une arnaque, ils l’ont dit à la télé et la voisine de ma cousine à tout perdu !!

 

Les cryptomonnaies, ça peut être ces deux situations financières

Les cryptos sont extrêmement volatiles, elles peuvent aussi bien te rendre riche que te ruiner.

Voici le cours du Bitcoin depuis 2014.

Variation cours cryptomonnaie Bitcoin

La cryptomonnaie Bitcoin : son évolution en 2014

 

Si tu investis au bon moment, tu peux multiplier ta mise par 100 !

Si tu investis au mauvais moment, tu peux voir ta mise divisée par 100…

Personnellement, je m’en fous complètement !

Parce que ma stratégie financière, c’est pas celle de multiplier mon épargne en jouant au petit bonheur la chance.

 

Dans une optique prévoyante, les cryptomonnaies font partie de la stratégie financière

Je ne suis pas un trader et je ne joue pas avec mon argent.

Je suis au contraire un prévoyant !

Ce qui m’intéresse, c’est de protéger mon épargne en cas de crise.

Ça peut être une crise économique, une dépréciation de la monnaie ou tout simplement une période de chômage.

Et pour protéger mon épargne, les cryptos sont une option intéressante, mais une option parmi d’autres.

 

Diversifier ton épargne, clé d’une bonne sécurité financière !

Ou pour résumer simplement : ne mets pas tous tes œufs dans le même panier !

Tu mets ton épargne  :

  • Sur ton compte bancaire ?  En cas de faillite de la banque tu perds tout !
  • En bourse ? En cas de crise économique tu perds tout !
  • Sous ton matelas ? En cas d’incendie tu perds tout !
  • En OR ? En cas de cambriolage, tu perds tout !

Pour limiter les risques, tu dois te diversifier.

C’est le principe de la résilience.

Ce que je te recommande, c’est de ne placer qu’une petite partie de ton épargne sur les cryptos.

 

Ma sécurité financière, je la garantie en investissant une partie dans les cryptomonnaies

Je n’ai pas de goûts de luxe.

La majorité de mes dépenses part dans l’aménagement de ma BAD.

Je produis une partie de ce que je consomme et je fais pas mal d’heures supplémentaires. 

Tous les mois, j’arrive à épargner une petite partie de mon salaire.

A la fin du mois, je répartis cette épargne entre 4 piliers :

  • Un stock d’or et d’argent, c’est clairement ce qu’il y a de plus sûr.
  • Mes comptes bancaires, j’ai plusieurs banques pour limiter les risques.
  • Un stock d’argent liquide, plusieurs devises, francs suisses, euros, dollars.
  • Des crypto-monnaies, j’en ai plusieurs, pour limiter le risque.

En cas de problème, je sais que je pourrai compter sur au moins un de mes piliers.

 

Mais investir dans les cryptos, c’est compliqué

Je ne suis pas un trader geek expert en crypto et je n’ai pas le temps, ni l’envie, de passer des années à me former.

Comme dans tous les domaines techniques, tu as deux possibilités :

  1. Passer des années à essayer de comprendre comment ça fonctionne.
  2. Suivre les conseils des experts.

Quand je me suis formé, aux plantes sauvages, à l’alpinisme, à la forge… j’ai suivi les conseils de ceux qui savent.

Quand j’ai placé une partie de mon épargne dans les crytpos, j’ai donc suivi les conseils de Lucas Marchand.

Les cryptos c’est sa spécialité, il travaillait avec des experts américains bien avant que ça ne devienne la mode.

 

Attention, garde la tête froide, on se laisse vite griser par les résultats des cryptos.

Ne places qu’une petite partie de ton épargne et diversifie-toi : or, argent, cash…

N’oublie pas que le plus important, c’est la sécurité.

 

Prépare-toi !

 

Antoine

Apprendre Préparer Survivre

2 Comments

  1. Lam

    7 juin 2021 at 8 h 28 min

    Bonjour,
    Je suis mitigé avec les Cryptos en tant que monnaie alternative.
    Cas 1, Venezuela : la situation économique est désastreuse, l’Etat contrôle tous les flux financiers, y compris les entrées et sorties de devises. Le Bitcoin et l’Ethereum sont clairement une monnaie de survie alternative envoyée de l’étranger aux vénézuéliens sur place, sans contrôle possible de l’Etat.
    Cas 2, épisode glacial au Texas il y a quelques mois : tout est coupé, aucune électricité, communications télécoms et internet sont impossibles. Comment on fait dans ce cas pour s’échanger les Bitcoins ??
    Comme vous le dites dans un autre article, il faut un Plan B, voire un Plan C. Avoir du Bitcoin dans certaines situations peut s’avérer critique, mais ça ne marche pas toujours ; prévoir de l’Or ou de l’Argent métal aussi semble essentiel.
    A mon humble avis, ceux qui analysent les cryptos sous l’unique angle de monnaie, d’actif ou de “truc” volatile (à l’extrême) n’ont qu’une vision réduite de son utilité.

Leave a Reply