Attention, sujet sensible !

Je vous révèle :

 

LA meilleure méthode pour allumer un feu

 

Je suis sûr que vous en connaissez déjà plusieurs.

Vous les avez peut-être même déjà essayés.

Voici les plus courantes.

 

La friction

En frottant suffisamment fort et longtemps deux bouts de bois, on provoque un échauffement du bois, puis une braise.

Les rayons du soleil

En concentrant les rayons du soleil on obtient un « point chaud » qui peut enflamme une matière sèche.

Le Firesteel

En frottant une barre de ferrocérium avec un grattoir, vous obtiendrez une gerbe d’étincelles.

Et bien d’autres existent …

Mais voici LA meilleure méthode

Le briquet !

En appuyant sur un bouton vous obtenez une flamme.

Difficile de faire plus simple et efficace avec aussi peu d’efforts !

Un briquet BIC classique :

  • Peux être utilisé près de 3000 fois
  • Ne coute quasiment rien
  • Est d’une solidité à toute épreuve
  • Est facile à transporter
  • Se sèche facilement s’il est mouillé
  • Fais une flamme régulière pendant une longue période
  • Peux être stocké sans perte d’efficacité

 

Bref, c’est pour moi l’outil à avoir quand on souhaite allumer un feu.

Ma philosophie est de faire les choses le plus simplement, avec le plus efficacité et avec le moins d’effort.

Et pour allumer un feu, ce qui correspond le mieux est tout simplement… le briquet !
Je suis sûr que cette lettre risque de provoquer quelques réactions chez les fans de bushcraft.

Mais si on va en forêt avec un couteau, il n’y a aucune raison de ne pas prendre de briquet !

 

Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires !

Préparez-vous.

25 Comments

  1. sandrine lizaga

    16 septembre 2020 at 7 h 25 min

    Merci! j’adore ce post, j’ai commencé la lecture avec l’aprehension de devoir apprendre une technique compliqué…….et c’est d’une evidence….et en plus tu as refait ma journée, je vais mettre un moment pour arreter de rire! je cours de ce pas acheter un lot de bics pour en semer de partout.

  2. vlachi

    14 septembre 2020 at 11 h 33 min

    Même pas un petit mot sur le Zippo ? Ok faut avoir du carburant (plus ou moins n’importe lequel ceci dit). Je trouve l’article une simpliste mais pour un mail … satisfaisant. Un article plus long et plus détaillé sur les techniques de “comment allumer un feu” serait sympa aussi. En tant que nouvel inscrit … je trouve ça sympa. Merci

  3. Nadège Coulon

    28 juin 2020 at 22 h 18 min

    Bonjour
    Tout à fait ok pour le briquet, mais cette article n’est pas rechargeable en gaz, as tu une méthode efficace pour allumer un feu autre que le briquet et où puis je acheter tes livres. Merci

  4. marie

    27 mai 2020 at 9 h 11 min

    Et bien ma réaction est simple, c’est la première lettre que je reçois depuis mon inscription …et la dernière puisque je vais me désinscrire…UN BRIQUET !!!! comment n’y ai je pas pensé ????? et demain, le meilleur moyen de ne pas mourir de faim c’est d’avoir un sandwich dans sa poche……et le meilleur moyen d’y voir la nuit est d’avoir une lampe de poche…

    1. Yro

      11 juin 2020 at 22 h 12 min

      Pourtant pas de doute, Il faut être un brin tordu pour s’escrimer à allumer un feux avec autre chose!
      Oui pour m’éclairer je préfère prendre une lampe, et un sandwich permet de se nourrir en se déplaçant!
      A part ça si tu préfère apprendre à ouvrir une fourmilière pour manger des insectes, ou si tu pense pouvoir amplifier la lumière lunaire avec un pliage savant de programme TV pour voir la nuit, je ne suis pas certain que ta résilience soit plus durable que la mienne.
      La démarche résiliente consiste à se préparer au mieux en constituant un stock raisonné des produit les plus importants, pas d’apprendre à survivre en pleine jungle africaine.
      Si on retourne à l’age de pierre, effectivement que nos stock de conserves, de bouteilles d’eau et de briquets ne nous suffira plus, mais tu te projettes là à un stade ou vraiment très peux de gens pourraient survivre.

      1. Idril

        1 juillet 2020 at 10 h 06 min

        Je n’aurai pas mieux répondu !!!
        J’ai toujours un briquet rechargeable dans mon sac a main et pourtant je ne fume pas il se trouve juste à coté de mon couteau. C’est juste si j’en ai besoin sur l’instant et j’avoue que les deux m’ont déjà servi plusieurs fois même sans être en rando. Alors oui voyons le plus simple, le plus leger et le plus utile rapidement.
        Merci APS et YRO

  5. Olivier

    15 mai 2020 at 8 h 08 min

    J’ai toujours un Bic dans un sleeve exotac (système étanche qui protège le Bic). C’est vrai que le firesteel demande de la technique et une bonne préparation, mais en backup ça reste pratique, ne craint pas l’eau et ne dépend pas du gaz.
    Perso j’ai toujours les deux avec moi, je n’aime pas dépendre d’un système unique.

    1. Barlet

      20 mai 2020 at 16 h 14 min

      Juste avant l’été, ça va donner des idées aux pyromanes de tous poils !!!

  6. HOTELVICTOR

    10 mai 2020 at 12 h 02 min

    Enfin une évidence rarement révélée par les gourous « survivalistes », merci pour votre objectivité et vos conseils.

    1. Antoine

      11 mai 2020 at 12 h 26 min

      Merci !
      Le plus simple est souvent plus efficace.

  7. Manu

    6 mai 2020 at 8 h 57 min

    Jusqu’à présent, je lisais la newsletter – tout comme le guide – avec grand intérêt mais là, je dois reconnaître être un brin déçu… Le briquet… Moui !

    Merci de me prévenir directement si les prochains modules qui vont venir vont être:

    – comment s’éclairer quand il fait nuit noire: allumer la lumière
    – comment se déshydrater en plein désert: boire de l’eau
    – …

    Un brin sarcastique, certes, mais à la hauteur de ma déception

    1. Antoine

      6 mai 2020 at 9 h 08 min

      Bonjour Manu,

      Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

      J’ai écrit cet article, car je trouve que par passion par esprit de complication on perd notre temps et notre énergie a cherché des solutions « exotiques » plutôt qu’a utiliser des outils et techniques fiables et simples qui sont à notre disposition immédiate.

      1. Jean

        15 mai 2020 at 15 h 05 min

        Les autochtones du Québec se moquent gentiment des gars qui utilisent des techniques compliquées et hasardeuses pour faire du feu. Ils ont toujours un briquet sur eux.

        1. Antoine

          15 mai 2020 at 15 h 25 min

          Haha, merci pour l’anecdote !

  8. Nicolas

    27 avril 2020 at 11 h 31 min

    je resterais bienveillant, juste et concis; le briquet bic = plastique = non biodégradable (on peut pas l’utiliser pour faire du compost (touche d’humour)).

  9. lokchiri

    6 février 2020 at 10 h 28 min

    bravo , je suis un citoyen de 2020 ,au plus direct et simple pour se consacrer a d , autre problèmes .

  10. GEVAUDAN

    15 décembre 2019 at 9 h 12 min

    Je suis plutôt d’accord, mais en plus d’un autre système. Par contre pour l’avoir testé à mes dépends veiller à prendre un VERITABLE BIC d’une taille classique car les briquets qui y ressemblent ont une pierre de m..de qui si on insiste un peu ne fait plus d’étincelles.

    1. Antoine

      17 décembre 2019 at 9 h 25 min

      Salut Gevaudan,

      Effectivement, mieux vaut prendre du matériel de qualité, ça vaut pour les briquets, mais aussi pour le reste.

    2. Elise

      24 août 2020 at 7 h 40 min

      Bonjour à tous,
      Je pense qu’il y a amalgame de choses …
      Je vois 2 points différents dans tous ces commentaires…
      Beaucoup font l’amalgame entre le survivalisme et le Bushcraft …
      Je me permets donc de rebondir avec le principe du Bushcraft …
      il s’agit de mettre en pratique des techniques ancestrales pour s’en sortir … (je fais simple) … D’où la déception chez certains sur la simple utilisation du briquet …
      En revanche, sur le côté survivaliste, effectivement, le briquet est le plus facile et efficace … Donc … peut-être que si les 2 sujets n’avaient pas été mélangés … il n’y aurait pas eu de déception … Pour moi, le mot Bushcraft n’est pas judicieusement utilisé dans cet article.
      À bon entendeur.

  11. LongueAttente

    3 novembre 2019 at 22 h 16 min

    Perso, le briquet, que j’ai dans mon sac de tout les jours et dans ma voiture, mais j’ai aussi une lentille de Fresnel incassable (mais pliable et donc détériorable…)
    Exemple dans une boutique que j’aime bien : https://www.lyophilise.fr/A-7774-adventure-kit-allume-feu-solaire-miroir-incassable.aspx

  12. JB

    31 octobre 2019 at 8 h 37 min

    Pour les portiques de sécurité (avion, etc.), seuls les petits briquets sont autorisés.
    Pour les fans de bushcraft, prévoir le briquet tempête avec un peu de matière sèche et pourquoi pas d’autres moyens mais le briquet vous évitera d’avoir à galérer et à dépendre du moindre coup de vent.

  13. Ted

    28 octobre 2019 at 10 h 31 min

    Bien sur que le plus pratique est facile c’est le briquet ,mais je pense que c’est bien aussi de savoir le faire de plusieur manière.

  14. Patrick

    25 octobre 2019 at 13 h 18 min

    Entièrement d’accord c’est quand même plus rapide pratique et facile d’en avoir même plusieurs (au sec)

  15. ManyD007

    5 août 2019 at 9 h 26 min

    Bonjour,

    Je penses qu’il est utile de savoir allumer un feu “sans rien”. Mais entre prendre une loupe, un grattoir ou un briquet… effectivement autant prendre le briquet. C’est autant de temps gagné pour faire autre chose.
    Merci pour cet article.

  16. Bruno

    30 juillet 2019 at 9 h 04 min

    J’adore le pragmatisme. Bien evidemment que le briquet c’est parfait pour allumer un feu.
    En plus tu as même le droit de l’avoir dans l’avion si tu voyage.

Leave a Reply